Article du 07/06/2013 à 11:09
Blues in Haut Anjou les 6 et 7 juillet au cloître des Ursulines
Les quatre initiateurs du festival. A la guitare Ahcène Métiba, assis à côté Guy Michel, derrière (de gauche à droite) Christian Géraud et Didier Roux.
Un petit nouveau vient d'arriver dans l'univers des festivals. Blues in Haut Anjou se lancera les 6 et 7 juillet au cloître des Ursulines. Douze groupes d'ici et d'ailleurs sont à l'affiche de ce rendez-vous gratuit, premier du genre en Mayenne.

A l'origine du projet, les Blues Baxter, un quintet de musiciens amateurs sur le Pays de Château-Gontier. Créée il y a quatre ans, la formation «prend plaisir à se retrouver, à jouer au bénéfice d'associations», expliquent ses membres. A se déplacer, rencontrer d'autres groupes, ces férus de blues ont eu l'envie de partager leur passion localement. L'idée du festival était née. Une association a vu le jour en début d'année 2013 : COHIBA ou le Comité d'organisation du festival Blues in Haut Anjou, présidé par Ahcène Métiba, le guitariste leader. Via internet et le bouche à oreille, l'association n'a pas mis de temps à remplir sa programmation même si les groupes ne sont pas rémunérés.

Actualité Flash info
Qu'en pensez vous ?
Approuvez-vous la politique sécuritaire du gouvernement ?
oui
non