Quel avenir pour le volley club de Château-Gontier ?

00h015 - 16 avril 2017 - par M.A
Quel avenir pour le  volley club de Château-Gontier ?
Ici à droite, les Castrogontériens ont ponctué leur saison par une victoire 3-0 contre Mayenne.

Montront-ils, ne montront-ils pas ? Auteurs d’un quasi sans-faute, les volleyeurs de Château-Gontier ont le niveau pour évoluer à l’échelon régional. Pourtant, leur avenir n’est pas scellé et accepter la montée n’est pas une évidence.

Coupe de champagne à la main, c’est ainsi qu’a été précédé l’ultime match des volleyeurs castrogontériens en championnat. Et pour cause, si la fête est de mise, c’est que leur saison est une grande réussite : jeudi 6, ils ont décroché leur seizième victoire pour dix-huit matches en départemental et sont ainsi promus pour l’échelon régional. Seulement, ils nagent encore entre deux eaux : « Deux tiers veulent monter, les autres préfèrent rester en départemental », indique Olivier Morreale, capitaine de l’équipe. La raison ? Composée de neuf joueurs, l’équipe manque de jeunesse. « Il nous faut des jeunes ! martèle le capitaine, pour être plus dynamique, pour la vitesse, la détente. » À 52 ans, il est le doyen d’un groupe où beaucoup approchent la cinquantaine. Ses coéquipiers sont deux à avoir 49 ans, deux à 48, un à 46, 38, 33 et 24 ans, soit une moyenne de 37 ans et des brouettes. Autre problème lié à l’âge, la fragilité des organismes. Cette année, c’est presque un absent par rencontre qu’ils comptabilisent. « Ce sont des blessures qui touchent aux articulations surtout, détaille Éric Joly, joueur au club de longue date, le tendon d’achille, l’épaule...

La suite dans notre édition de vendredi 14 avril !

0 commentaires

Envoyer un commentaire