“Pages blanches sur écran noir” : le nouveau festival segréen

17h40 - 14 mars 2017 - par D.A
“Pages blanches sur écran noir” : le nouveau festival segréen
Guillaume Denis, l'un des organisateurs du festival.

Du 15 au 18 mars, la médiathèque de Segré et le cinéma Le Maingué innovent en organisant un premier festival intitulé “Pages blanches sur écran noir”. Au programme, douze films dont sept séances scolaires en quatre jours et Gustave Kerven en invité d’honneur.

« Ce premier festival est né d’une volonté de rapprocher cinéma et médiathèque autour d’un projet commun. » Guillaume Denis, directeur du Maingué et Jean-Luc Mahé, responsable de la Médiathèque, souhaitaient depuis longtemps créer un festival autour d’oeuvres littéraires adaptées sur grand écran.

Leur festival intitulé “pages blanches sur écran noir” se déroule sur quatre jours, du mercredi 15 au samedi 18 mars, avec des projections de courts-métrages et longs métrages au cinéma Le Maingué  et des expositions d’affiches de films, blind test et autres jeux à la Médiathèque de Segré.

Les deux initiateurs du projet ont souhaité élargir leur mini-festival au public scolaire. « Notre objectif est de créer du lien entre la lecture et l’écran. En faisant découvrir des films tirés d’œuvres littéraires et diverses aux spectateurs, nous espérons leur donner l’envie de les lire », précisent-ils.

Une programmation riche et variée

Pour la programmation de cette première édition, ils ont fait appel à plusieurs partenaires, notamment l’association Arts et Lettres qui ouvrira le festival mercredi 15 mars, à 19 h 30, au Maingué, avec une lecture d’un extrait de “Comment Wang-Fô fut sauvé” du recueil “Nouvelles Orientales” de Marguerite Yourcenar, paru en 1936. Suivra la projection du court métrage tiré de cette œuvre et réalisé par René Laloux. A suivre à 20 h, la projection de Neruda en vost présenté par l’association Arts & Lettres. Un Biopic de Pablo Larrain qui retrace la vie du poète Pablo Neruda en pleine guerre froide au Chili en 1948.

Le Cinéma Parlant à Angers est lui aussi associé sur la projection de “La Confession”, film de Nicolas Boukhrief, à 14 h et 20 h, jeudi 16 mars, au Maingué. Le film est une nouvelle adaptation de Léon Morin prêtre. Le film présenté par Louis Mathieu de l’association Cinéma Parlant sera suivi d’un  échange avec la salle.

Le film “Patients” réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi Idir fait partie de cette sélection. Il est programmé vendredi 17 mars, à 20 h, au Maingué. Un échange prolongera la projection.

Deux films seront projetés samedi 18 mars : “Loulou et autres loups” film d’animation réalisé par Grégoire Solotaref , à 15 h, dans le cadre du ciné-gouter pour les tout petits et “Fleur de tonnerre” de Stéphanie Pilonka-Kerven, au cours d’une soirée-débat (projection du film à 19 h 45), en présence du directeur de la photographie Hugue Poulain et de Gustave Kerven, co-scénariste du film de son épouse. Au cours de cet échange, le comédien reviendra sur l’histoire de la plus grande “serial killer” sur les terres bretonnes en 1800.

0 commentaires

Envoyer un commentaire