Farm dating : sept minutes pour convaincre

09h44 - 01 mars 2017 - par D.A
Farm dating : sept minutes pour convaincre
Daniel Cottineau (Saint-Michel-et-Chanveaux), Nicolas Gohier (Le Tremblay), Martine et Rémy Richard (Armaillé) cherchent repreneurs ou associés.

Le 10 mars, la chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, en partenariat avec la communauté de communes Anjou bleu communauté, organise un Farm dating à l’auberge de la Chaise Rouge à Pouancé. Une autre manière de faire se rencontrer les exploitants agricoles et futurs repreneurs.

Le constat aujourd’hui est clair, tous les départs à la retraite ne pourront pas être compensés par de nouvelles installations. Sur le territoire, on compte trois arrêts pour une installation alors que pour les acteurs locaux la jeunesse doit maintenir la dynamique des communes. « Le recensement des exploitations a permis de connaître les arrêts susceptibles dans les cinq ans sur le Pouancéen. Nous avons ensuite contacté les exploitants afin de connaître les projets et souhaits de retransmission », déclare Justine Bazentais pour la chambre d’agriculture.

« Prendre le temps de provoquer des rencontres »

L’objectif du Farm dating est d’organiser des temps d’échanges de sept minutes entre tous les profils afin de mettre en réseau les jeunes et positiver sur le métier d’agriculteur. « Le métier a de l’avenir et il faut prendre le temps de provoquer des rencontres qui n’ont pas toujours lieu pour aider à installer les gens », déclare Jacques Robert, maire de Loiré et agriculteur qui fera bientôt partie des cédants.

Parmi les treize entreprises inscrites à la rencontre du 10 mars, Martine et Rémy Richard sont éleveurs de vaches allaitantes limousine à Armaillé (Reprise pour 2020). Daniel Cottineau en production laitière bio à Saint-Michel-et-Chanveaux souhaite transmettre 50 hectares de terre. Nicolas Guérin exploitant depuis 2008 en vaches laitières avec son père cherche un associé. Tous veulent se faire connaître et anticiper l’avenir. Pour certains, il faut « bien préparer le départ » et pour d’autres « s’associer pour ajouter de la valeur ». Depuis la mise en place des Farm dating en 2012 à Saint-Laurent-du-Mottay, trois à quatre mariages se sont réalisés.

Les entreprises inscrites le 10 mars sont au nombre de treize essentiellement en production laitière ainsi qu’en production viande bovine, activité équine, en agriculture conventionnelle et biologique pour des reprises en 2017, 2019 et 2020 sur les secteurs d’Armaillé, Brain-sur-Longuenée, Cheffes, Combrée, Le Bourg-d’Iré, Le Tremblay, Louvaines, Pouancé, Saint-Michel-et-Chanveaux, Saint-Sauveur-de-Flée, Sœurdres, Villevêque. échanges suivis d’un repas sur place.

Les porteurs de projets peuvent s’inscrire en ligne sur le site www.pays-de-la-loire.services-proagri.fr

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL