Agrandir les urgences, restructurer le CPA St-Joseph

13h30 - 16 janvier 2017 - par M.A
Agrandir les urgences,  restructurer le CPA St-Joseph
Patrick Plassais, le directeur du centre hospitalier du Haut-Anjou a présenté la feuille de route pour 2017.

Après une année 2016 intense, le centre hospitalier du Haut-Anjou, fort d’un nouvel excédent budgétaire, veut continuer d’investir. Cette année, il sera notamment question de restructurer les urgences et de réfléchir à adapter le bâtiment vieillissant du centre des personnes âgées Saint-Joseph tandis que sa comparse à Segré la résidence Félicités devrait être reconstruite.

L’année 2017 sera-t-elle aussi dense après les inaugurations de l’IRM, du pôle santé de Segré et de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes Les Marronniers qui ont marqué 2016 ? Patrick Plassais, le directeur du centre hospitalier du Haut-Anjou veut croire que si. La mise en place du groupement hospitalier de territoire (GHT), qui a tant fait couler d’encre, va se poursuivre. « Nous avons l’obligation d’élaborer un projet médical partagé et de le communiquer à l’Agence régionale de santé (ARS) pour le 1er juillet », détaille le directeur. Et de rappeler les garanties obtenues pour le maintien des relations historiques avec le CHU d’Angers « qui contribuent à notre réputation grâce aux partages des praticiens. Une convention cadre avec le CHU a été signée en juin et un courrier de la directrice générale de l’ARS nous confirme ces liens.»

Plus de détails dans le Haut Anjou du 13 janvier.

0 commentaires

Envoyer un commentaire