A Ballée, le château de Linières fait le pari de la culture pour tous à la campagne

11h08 - 14 janvier 2017 - par D.T
A Ballée, le château de Linières fait le pari de la culture pour tous à la campagne
Julien et Véronique Ostini avec leurs deux enfants veulent faire revivre le château de Linières

A Ballée, Julien et Véronique Ostini, les propriétaires du château de Linières depuis 2015, veulent passer la vitesse supérieure. Le couple d’artistes militant de la culture pour tous à la campagne va proposer cette année, de mars à octobre, huit spectacles, à un tarif très symbolique de cinq euros.

Du théâtre classique, de boulevard, de styles, de l’opéra…  le répertoire sera large pour satisfaire tous les publics. A côté de pièces exigeantes  comme “Andromaque”, il y en aura de plus légères à l’image de “Joyeuses Pâques”. « J’ai fait le choix d’une première saison variée et exigeante, accessible et pointue, drôle et émouvante », explique Julien Ostini. Surtout, pour faciliter le partage qui demeure une préoccupation majeure des époux Ostini, tous les spectacles seront à un tarif unique de cinq euros, « même l’opéra ». “Carmen” sera joué dans la cour du château le 21 juillet à grand renfort de figurants. Le couple Ostini veut s'appuyer sur l'implication des habitants, de «mécènes de compténce». En parallèle, il lancera de grands travux pour redonner vie au château.
Leur projet a suscité l'intérêt de TF1. Depuis janvier et jusqu'en mars, une équipe de journalistes filme l’aventure de Linières qui sera diffusée au printemps dans l'émission “Grands reportages”.

 

Plus de détails dans notre édition du 13 janvier.

0 commentaires

Envoyer un commentaire