Craon : la hausse des tarifs des repas débattue

00h00 - 14 décembre 2016 - par C.T
Craon : la hausse des tarifs des repas débattue

Lors du conseil municipal de Craon, les élus de la majorité et de l'opposition (les deux listes) ont débattu de la hausse du tarifs des repas sur toutes les familles. De plus, celles qui sont de communes extérieures et qui n'ont pas de convention avec Craon passeront à un tarif unique encore supérieur.

+2% de hausse du prix des repas pour les familles. Et un tarif unique de 6,16€/repas pour les familles qui proviennent de l'extérieur et dont les communes n'ont pas de convention avec Craon (c'est à dire que leur commune ne paie pas les frais de scolarité à la ville de Craon).

L'opposition a d'abord pointé du doigt que l'effort aurait dû être mieux partagé car dans le vote de la hausse des tarifs, seul le prix des repas connaît une hausse de 2% alors que la hausse pour la location des salles n'est que de 1%, et que les autres tarifs restent stables dans l'ensemble.

Ils ont aussi débattus sur le cas des familles provenant de l'extérieur avec qui Craon n'a pas de convention pour le paiement des frais de scolarité et qui se voient attribuer un tarif unique de 6,16€.

«Vous pénalisez des familles pour des incompatibilités d'humeur» a lancé l'opposition.

Claude Gilet maire s'est défendu : «nous sommes élus pour défendre l'intérêt des Craonnais et leur feuille d'impôt». De souligner que les familles de Craon paient deux fois (pour elle et pour celles de l'exterieur qui ne sont pas conventionnées) et enfin d'expliquer que le coût de revient d'un repas reste au-delà des 7€ et que donc "les Craonnais continueront à payer pour les autres familles".

L'opposition a peur que ces tarifs aux familles de communes non conventionnées avec Craon ne les fassent réfléchir et les incitent à remettre leurs enfants dans leur commune d'origine et ainsi «on fragilisera nos effectifs à Craon».

Lire les débats dans notre édition du 9 décembre

Mots clés : Craon, repas, hausse,

1 commentaires
  1. DUVAL

    C'est une honte !! Voir un enfant de primaire payer un repas (de qualité plutôt médiocre) 6,16e c'est un scandale pur et simple. Il suffit de faire un tour des tarifs aux alentours .. M. Gilet soit vos services ne savent pas acheter, soit vous faites de la discrimination.....Mais dans tous les cas, ça ne peut pas en être ainsi..

    Signaler le commentaire

Envoyer un commentaire


NULL