Candé : Lilla, la chanteuse aux mille projets

17h45 - 18 novembre 2016 - par G.Y
Candé : Lilla, la chanteuse aux mille projets
En juillet, Lilla a sorti son premier CD de douze titres intitulé “Les jardins de mon enfance”.

Depuis deux ans, l’artiste candéenne Lilla voit son rêve se concrétiser. Son métier de chanteuse professionnelle lui réussit à merveille. Elle vient de sortir un CD de douze titres et de faire l’ouverture du gala de foot à Segré devant plus de mille spectateurs.

La musique lui colle à la peau depuis l’âge de 6 ans.  Lilla a commencé à jouer de l’accordéon, puis du piano trois ans après. Ses parents lui en ont offert un pour ses quinze ans, puis des cours particuliers avec l’orchestre de Bernard Lefèvre. Lilla se produisait partout, dans les rues, dans des bals et dans les campings, à la mer l’été. Là où se trouvaient les marchés et les touristes.

Puis est arrivée l’année 2013 : un premier prix à un concours de chant à Angrie qui l'a propulsée en première partie de la soirée cabaret “rires et variétés” à Bel-Air-de-Combrée. Ses talents d'artiste lui ont fait connaître Vincent Bréget, agent de spectacles. Grâce à VB Productions, la chanteuse candéenne est devenue professionnelle. Elle a décroché de nombreux contrats, des salles plus prestigieuses. La dernière étant le parc-expo de Segré où Marcel Boiteau organise avec succès le gala du foot de l'ESSHA depuis 20 ans. Son passage samedi 12 novembre en première partie de soirée devant plus de mille spectateurs restera une date importante dans la carrière de Lilla.

Son prochain projet est de mettre en scène son premier album CD de douze titres sorti en juillet dernier. Il est en vente 15 € au Super U de Candé et sur lilla.chanteuse@gmail.com. 

Lilla s'investit aussi dans le spectacle musical “Roméo et Juliette” en tant que metteur en scène.  Elle y tient le rôle de Lady Capulet. Les représentations auront lieu à Candé les 17, 18 et 19 mars 2017. En décembre, elle se produira deux fois avec les P'tits Enchanteurs, chœur d’enfants qu’elle a créé en 2010.

0 commentaires

Envoyer un commentaire