La Chapelle-Craonnaise : un mort dans un violent choc frontal ce jeudi 25 février

10h53 - 25 février 2016 - par M.A
La Chapelle-Craonnaise : un mort dans un violent choc frontal ce jeudi 25 février
L'état des voitures témoigne de la violence du choc. - © Thomas Clavreul

Ce jeudi 25 février, un violent choc frontal a fait un mort et deux blessés peu après 8 h du matin. L'accident s'est produit sur la départementale 771 entre Craon et Cossé-le-Vivien, sur la commune de La Chapelle-Craonnaise ; à quelques centaines de mètres du premier accident mortel de l'année survenu le vendredi 5 février dernier.

Au niveau du lieu-dit “Le Vivier”, un premier conducteur, un homme de 18 ans dont la voiture, une Renault clio blanche a terminé sur le toit, a été pris en charge par les pompiers puis envoyé vers le centre hospitalier de Château-Gontier. Son état a été considéré comme “une urgence relative” par les pompiers de Craon, Cossé et Château-Gontier, tout comme celui du second conducteur. En conduite accompagnée, le jeune homme de 16 ans a quant à lui été transféré vers l’hôpital de Laval. Il conduisait une Citroën AX rouge aux côtés de sa maman, âgée de 54 ans. Cette dernière, originaire de La Chapelle Craonnaise est décédée, peu avant l'arrivée de l'hélicoptère.

C'est le second accident mortel de l'année ; pour rappel, le premier s'est produit le 5 février dernier, à seulement quelques centaines de mètres.

Les circonstances de l’accident n’avaient pas encore été déterminées.

4 commentaires
  1. jakarta

    Parceque vous vous doublez toujours en respectant les limitation de vitesse .. faite moi rire. QUAND tu double forcément que tu dépasse la limitation !!!

  2. lamayennaise

    euh le jeune dans la clio a dépassé une voiture et c est retrouvé dans la ax donc oui la vitesse est encore en cause et cela à coûter la vie une personne

  3. Shotek

    Les circonstances de l’accident n’avaient pas encore été déterminées Désolé mais on ne peux savoir qui est en tord ou qui allait trop vite on n'en sais rien du tout

  4. Aveyron750

    La vitesse... encore et toujours. Ce fléau doit être combattu férocement et sans relâche : assez de familles endeuillées, assez de vies brisées ! RALENTISSEZ ! Ne soyez pas égoïste, laissez la vie sauve aux usagers que vous croisez.

Envoyer un commentaire