Pruillé : la vénerie renaît au château Grandes Maisons

10h46 - 12 février 2016 - par G.Y
Pruillé : la vénerie renaît au château Grandes Maisons
Hubert Simon fait claquer son fouet et cela marche : ses chiens répondent à ses ordres.

En sommeil pendant 20 ans, la vènerie est à nouveau présente au château Grandes Maisons de Pruillé. Elle renaît sous la forme d'une association, "L' équipage du Haut Anjou" invité le 21 février, avec d'autres vèneries de la région, à la fête du cidre de l'Hôtellerie-de-Flée.

Hervé de Jouffrey et Hubert Simon, les deux maîtres de l’équipage du Haut Anjou, ravis de répondre favorablement à cette invitation, se déplaceront avec une trentaine de chiens, poitevins et français tricolores, adaptés à la chasse à cour du chevreuil.

Créée en 1803, la vénerie de Grandes Maisons a été mise en sommeil en 1995, après le décès du grand-père Dujoncheray. Elle est restée muette pendant 20 ans. Après un an de réflexion, les deux passionnés décidaient de créer “L’équipage du Haut Anjou”. Cette première étape de reconstruction d'un équipage a eu lieu en janvier 2015, suite au dépôt des statuts de l'association qui comprend 19 membres.

Hubert Simon est le président  de l’association, Hervé de Jouffrey, cofondateur et trésorier et Annie Simon, secrétaire. L’équipage du Haut Anjou est encore jeune. La meute est composée de 45 chiens adultes, cinq jeunes chiens de sept mois et onze chiots de trois et quatre mois.

1 commentaires
  1. dany chauvin

    heureux de te voir au sein de la famille de la chasse, au plaisir de partager une bonne journée avec tout mon respect ton neveu

Envoyer un commentaire


NULL