Segréen : Joël Nardin ouvre la série "Portraits de collectionneurs”

15h40 - 18 juillet 2015 - par G.Y
Segréen : Joël Nardin ouvre la série
Joël Nardin, un collectionneur hors norme, installé à la Petite Couère à Châtelais.

Cette semaine, le Haut Anjou lance ses séries d'été : “Portraits de collectionneurs” et “Il y a 20 ans… en 1995”. Le Segréen ouvre sa série de portraits avec Joël Nardin et ses collections de vieux tracteurs et matériels agricoles.

Cet hommage aux années 1900, l'ancien industriel de Nyoiseau l'a installé au musée de la Petite Couère à Châtelais. Les visiteurs y viennent pour ses expositions remarquables.

A l’entrée du parc touristique, à gauche, se trouve un hall d’exposition lumineux et spacieux. Il renferme des trésors que le septuagénaire a acquis en une trentaine d’années. D’entrée, l’œil du visiteur se fixe sur les vieux tracteurs, ils  sont alignés, certains sont repeints, d’autres sont restés dans leur jus. Au milieu  se trouve tout l’équipement nécessaire pour les moissons : machines à battre et à vapeur, fourches et pelles en bois. Les gerbes de blé et autres céréales ont été ajoutées pour rendre le tableau encore plus authentique. Authentique est également le bon mot pour définir la nature du collectionneur hors norme qu’est Joël Nardin.

A noter aussi la visite de Bernard Hinault dans le Haut Anjou. “Le Blaireau” du Tour de France était venu à Noyant-la-Gravoyère en 1995.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL