Réduction des dépenses publiques et défi énergétique dans le viseur

00h00 - 31 mai 2013
Réduction des dépenses publiques et défi énergétique dans le viseur

Les élus de la Communauté de communes du Pays de Meslay-Grez se sont penchés sur la stratégie du territoire pour 2014-2017. La réduction des dépenses publiques et le défi énergétique seront au coeur du prochain mandat.

Avec la baisse des aides de l'Etat, la réduction de la dépense publique sera l'enjeu n°1 du prochain mandat. Norbert Bouvet, le président du Pays de Meslay-Grez en est persuadé. «Si jusque-là, nous pouvions dégager de la marge en resserrant le budget de fonctionnement, cela ne sera plus possible. Pour rationnaliser davantage nos dépenses de fonctionnement,  il va falloir penser à faire des communes nouvelles. Il en va des services rendus à la population.» François Carron de la Carrière, le maire de Beaumont Pied de Boeuf, reconnaît l'inévitable mutualisation des moyens humains pour les petites communes qui voient diminuer les dotations. Pour l'aider à fixer les grandes orientations de son territoire, le Pays de Meslay-Grez planche actuellement sur le Scot, le Schéma de cohérence territoriale. Le diagnostic a été finalisé en avril dernier, «le document final sera prêt en février 2015», a rappelé Bernard Boizard, vice-président de la communauté de communes. «Il devra notamment justifier d'une réduction de la consommation foncière, analyser les impacts positifs et négatifs des orientations sur l'environnement.»

Une démarche de
territoire à énergie
positive

La hausse du coût des énergies et la raréfaction des ressources amènent à un autre enjeu, celui des énergies. Le  Gal sud-Mayenne dont fait partie le Pays de Meslay-Grez aux côtés des Pays de Château-Gontier et de Craon a dressé un PCET, un plan énergie climat territorial avec des objectifs de réduction de consommations énergétiques. «Il s'agit non seulement de réd

voir l'article dans l'édition du 31 mai

Mots clés : meslay du maine,

0 commentaires

Envoyer un commentaire