Grez-en-Bouère : Chimirec devant le tribunal pour contamination aux PCB

00h00 - 16 septembre 2011
Grez-en-Bouère : Chimirec devant le tribunal pour contamination aux PCB

Les dirigeants de la société de traitement de déchets industriels Chimirec, devront répondre devant le tribunal correctionnel de Paris des accusations de pollution aux PCB (polychlorobiphényles utilisés comme isolant dans les transformateurs électriques). Ils sont inculpés pour avoir éliminé de façon irrégulière des déchets nuisibles par dilutions d'huiles polluées aux PCB dans trois de leurs usines dont celle d'Aprochim à Grez-en-Bouère. Le procès contre Chimirec, qui aura lieu les 14, 15, 16, 21 et 22 mai 2012 résulte d'une enquête ouverte après des dénonciations d'anciens salariés.
On peut rappeler que depuis janvier dernier, à proximité de l'usine Aprochim à Grez, une contamination de terres agricoles a été détectée. Huit exploitations ont du coup été placées sous séquestres avec, on devine, les conséquences que cela peut entraîner pour les agriculteurs. Les associations Mayenne nature environnement, Entre Taude et Bellebranche et Terre et Vie d'Anjou ont manifesté leurs inquiétudes face à cette pollution. Par arrêté préfectoral, l'usine Aprochim avait dû réduire sa production, qui a repris depuis à 100 % depuis août pour une période d'essai de trois mois.


Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire