Chabal et Breton vont défendre les couleurs du Gaec Coquereau

00h00 - 18 février 2011
Chabal et Breton vont défendre les couleurs du Gaec Coquereau

Avant leur départ au salon de l'agriculture à Paris, nous avons rencontré Chabal et Breton, chez eux, au Gaec Coquereau, à Morannes. Les deux taureaux de race Maine Anjou ne se quittent jamais. Eric et Thierry, leurs éleveurs, sont confiants. Ils espèrent obtenir un titre de champion avec Chabal dans la catégorie des jeunes taureaux.

Chabal ! Avec un nom pareil, il a toutes ses chances. Blague à part, Eric Coquereau voit bien son jeune taureau triompher à Paris. L'élevage de Morannes est un habitué du salon de l'agriculture. Chez les Coquereau, on le fréquente régulièrement depuis 1988. «C'est mon père qui en a eu l'idée, après s'être illustré plusieurs fois dans des concours départementaux ou régionaux. Le salon de Paris le séduisait, il a tenté sa chance, une première fois, avec Funa, en 1977. Il est revenu avec un prix de sélection», se souvient Eric. Le Gaec a attendu onze ans avant de décrocher un titre de champion. C'était en 1988.Lire la suite de l'article dans l'édition du 18/02/2011

Mots clés : agriculture salon paris,

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire