Le Lion-d'Angers : la fonderie Doutre fabrique les plaques de concours du salon de l'agriculture

18h59 - 04 juin 2009
Le Lion-d'Angers : la fonderie Doutre fabrique les plaques de concours du salon de l'agriculture

Gérard Doutre a ouvert sa fonderie, en janvier 2001, dans un atelier de la rue de la sellerie, au Lion-d'Angers. En 2005, année où il a obtenu le marché du salon de l'agriculture à Paris, il a déménagé dans l'ancien atelier du garage Renault, rue de Château-Gontier. Douze personnes y fabriquent des plaques en aluminium ou en laiton.

«Le deuxième atelier est plus vaste. La surface a doublé et nous avons hérité de la cabine de peinture de l'ancien garagiste». Gérard Doutre a appris le métier avec Marcel Doutre, son père. «La fonderie s'apprend sur le tas. Au départ, on a commencé à deux. Nous sommes douze aujourd'hui à fabriquer des plaques de concours ou de décoration».

Lire la suite dans le Haut-Anjou du 29 mai.




0 commentaires

Envoyer un commentaire