Le collège adopte l’accompagnement à la scolarité

00h00 - 04 janvier 2007
Le collège adopte l’accompagnement à la scolarité

A l'école comme au collège, les élèves ont parfois besoin d'un soutien scolaire. A Georges-Gironde, l'association socio-éducative de l'établissement se charge de mettre en place ce nouveau service d'accompagnement et recherche des bénévoles hors du monde enseignant.« On a fait appel à nos services pour créer ce nouveau dispositif au collège. Le Clas, Contrat local d'accompagnement scolaire, existait ailleurs mais pas dans le Segréen », explique Virginie Bouleau, présidente de l'association socio-éducative. Avec Bernard Gontan, principal du collège, des contacts ont été pris avec la DASS. L'association a mené une longue réflexion de deux années avec la MSA. « Cette action a un double intérêt, elle est financée par la CAF à hauteur de 3 500 euros et par la DASS qui verse 1 500 euros la première année. La CAF participe aussi aux formations des bénévoles. » Deux lieux ont été retenus pour l'accompagnement scolaire : le groupe Milon à Segré et le foyer des jeunes de Noyant-la-Gravoyère. A Segré, les permanences auront lieu le mardi et le jeudi, de 17h15 à 18h15, et le lundi et le jeudi, de 17h30 à 18h30, à Noyant-la-Gravoyère.« Dans un premier temps, on va privilégier les élèves de sixième, mais l'objectif est d'étendre l'action à tous les niveaux », ajoute la présidente. Les élèves seront encadrés par des bénévoles à l'écoute des besoins scolaires de chacun. L'accueil se fera une à deux fois par semaine après les cours. « Ce service est gratuit », indique encore la présidente. Un contrat signéA l'inscription, l'élève sera accompagné de ses parents et le contrat sera signé par tous : l'association, les parents et l'enfant. « C'est une façon d'impliquer au mieux les parents dans la scolarité des jeunes. Ils n'auront pas de contacts avec le bénévole qui suivra leur enfant mais avec la coordinatrice de l'opération. » Cette dernière sera embauchée sur la base de 20 heures par semaine. L'association, qui est à la recherche de bénévoles, compte lancer l'opération dès la mi-janvier. Les premiers entretiens auront lieu après les vacances.« L'accompagnement n'est pas une aide aux devoirs. Cela ne se résume pas, non plus, à du soutien scolaire pur et dur », assure Virginie Bouleau. Les bénévoles, recrutés en dehors du cadre de l'enseignement, proposeront une autre approche, des méthodes différentes qui conviendront peut-être mieux à certains élèves. Une phase d’expérimentationCette action en phase d'expérimentation sera l'occasion de proposer des outils, des supports différents. A Noyant-la-Gravoyère, par exemple, où existe un parc informatique important, les élèves utiliseront des jeux pédagogiques pour apprendre les règles de grammaire, les additions, etc. « Dans le contrat, il est indiqué une obligation d'assiduité pour les élèves et des bilans réguliers avec les parents. Au départ, la capacité d'accueil est fixée à 15 enfants par site », termine la présidente de l'association socio-éducative.Pratique - Pour plus de renseignements contacter l'association socio-éducative du collège Georges-Gironde au 06 76 38 41 71. Lors de l'inscription, les parents devront présenter un justificatif du quotient familial CAF ou MSA, ainsi que le livret de famille.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire