Du charronnage à la maison ossature bois

00h00 - 12 octobre 2006
Du charronnage à la maison ossature bois

Créée en 1917 à Ampoigné par Célestin Rebours, la SARL Rebours charpente et menuiserie est l’exemple même d’une entreprise familiale qui a su évoluer au fil du temps. Aujourd’hui, Pascal Rebours 39 ans et son frère Dominique 30 ans (les arrières petits fils du fondateur) en sont les cogérants.Entreprise de charronnage au départ (route de Pommerieux), l’entreprise Rebours a pris un premier virage quand elle s’est installée en haut du bourg d’Ampoigné. Au charronnage s’ajoutèrent alors des activités de scierie et de construction de bâtiments agricoles. Mais l’entreprise a véritablement pris son essor en 1966 avec Louis Rebours. Il développa toute la partie charpente, menuiserie et bâtiments d’élevage. Même si la période de mise en place des quotas laitiers fut difficile à passer, la société d’Ampoigné a su rebondir par la suite. C’est en 2002 que Pascal (déjà dans l’entreprise depuis 1988) et Dominique Rebours prirent la succession de leur père. Depuis quatre ans, ils ont eux aussi apporté leur dynamisme. Cela s’est traduit par un doublement de l’effectif (une quarantaine de personnes), une augmentation de l’activité et donc du chiffre d’affaires (3,3 millions d’euros) et une extension des locaux. Aujourd’hui l’activité de l’entreprise repose sur différents piliers que sont : la charpente, la menuiserie, la serrurerie, les stabulations et les maisons à ossature bois. «Ce domaine s’est fortement développé ces dernières années. Pour nous c’est un chiffre d’affaires supplémentaire et je pense que c’est l’avenir des charpentiers. Il y a certes un phénomène de mode et de curiosité bien relayé par les médias. Mais il y a surtout de sérieux atouts thermiques qui intéressent le public» souligne Pascal Rebours. Témoin de cet intérêt, les 500 personnes qui voilà quelques temps sont venues participer aux portes ouvertes organisées sur ce thème.Extension à LaignéSi le siège de la SA Rebours est à Ampoigné, elle est également implantée à Laigné où des travaux d’extension sont actuellement en cours. «Nous avions acheté en 2002 un bâtiment qui appartenait à la commune route de Craon. Mais nous avions besoin d’espace supplémentaire et nous sommes donc en train de construire un nouveau bâtiment de 1200m2 qui devrait être terminé en fin d’année» indique Pascal Rebours. Et d’ajouter «nous prévoyons également de refaire sur Ampoigné tous les bureaux à neuf». Les vents sont donc porteurs pour la SA Rebours dont le carnet de commandes est très bien rempli pour les mois à venir «et même quasiment bouclé jusqu’en mars pour les gros chantiers» notent Pascal et Dominique. Les chantiers sont essentiellement situés dans un rayon d’environ 30 kms autour d’Ampoigné mais l’entreprise qui répond aux appels d’offres publics est parfois appelée à se déplacer plus loin. Actuellement parmi les chantiers les plus importants, Rebours travaille sur ceux de la nouvelle gendarmerie de Château-Gontier et de la Girandière à St Fort.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL