La cuma de l’Avenir a fêté ses 40 ans

00h00 - 06 juillet 2006
La cuma de l’Avenir a fêté ses 40 ans

Samedi, à l’occasion des 40 ans de la cuma de l’Avenir, des portes ouvertes ont eu lieu à la Maison Blanche à Saint-Sauveur-de-Flée. Joël Roncin, président, y a accueilli le maire Jean-Pierre Pasquier et Joël Poignant, président de la fédération départementale des cumas.« A la création de notre coopérative en 1966, nous avions pour objectif de rapprocher les exploitations pour que nos épouses n’aient plus de travaux à faire dans les champs, explique le président. A cette époque, il y avait autant d’adhérents qu’aujourd’hui, mais les expoitations n’étaient pas aussi importantes. Nous sommes neuf adhérents pour 670 ha d’exploitations, alors que quarante ans plus tôt le même nombre d’adhérents totalisait 270 ha d’exploitations ».La cuma de l’Avenir a des adhérents à Saint-Sauveur-de-Flée, Montguillon, La Ferrière-de-Flée et Chemazé. Elle emploie un salarié à temps complet, Jean-Luc Marsollier, qui depuis 1983, se charge de l’entretien et de la mise à disposition d’une trentaine de machines. Tous les véhicules (un tracteur de 150 cheveaux, une ensileuse, une moissonneuse, etc) sont stationnés dans un atelier de 300 m2, au lieu-dit La Maison Blanche. « Le parc du matériel est évalué à près de 300 000 € et le chiffre d’affaires de la cuma est de l’ordre de 100 000 € », ajoute le président Roncin.4 présidents en 40 ansUne trentaine de personnes était présente aux deux repas servis le midi et le soir dans la salle communale, derrière la mairie de La Ferrière-de-Flée. A la table d’honneur se trouvaient les quatre présidents de la cuma : Joseph Chauveau à la tête de la coopérative de 1966 à 1972, Guy Brillet, de 1972 à 1986, Michel Renou, de 1986 à 1998 et Joël Roncin, président depuis 1998.« Aujourd’hui, notre coopérative nous permet d’avoir du matériel performant et nous apprécions le travail en équipe », termine Joël Roncin.

0 commentaires

Envoyer un commentaire