Les gendarmes interpellent un nouveau voleur dans la zone industrielle d'Etriché de Segré

10h10 - 09 octobre 2019 - par D.A
Les gendarmes interpellent un nouveau voleur dans la zone industrielle d'Etriché de Segré
L'auteur des faits avaient dérobé des palettes. - © D.R.

Les gendarmes sont intervenus à temps dimanche 6 octobre, dans la zone industrielle d'Etriché, à Segré. Devant le comportement suspect du conducteur d'un fourgon, ils ont décidé de procéder à son interpellation.

Dimanche 6 octobre, en fin d’après-midi, le conducteur d’un fourgon blanc a effectué un demi-tour à la vue d’un véhicule de patrouille de la communauté de brigades de gendarmerie de Segré-en-Anjou-bleu. Cette dernière procédait à la surveillance de la zone industrielle d’Etriché à Segré où des vols sont régulièrement commis au sein de certaines entreprises.

Devant ce comportement suspect, les militaires ont décidé de procéder au contrôle du conducteur et de son véhicule mais celui-ci a pris la fuite et a refusé d’obtempérer aux injonctions des gendarmes.

Retrouvé le lendemain

Finalement intercepté à proximité du stade des Mines à Segré, le conducteur s’est enfui à pied en abandonnant sa compagne âgée de 18 ans et enceinte de quelques mois, dans le véhicule.

A l'intérieur, les gendarmes ont découvert une soixantaine de palettes, dont la provenance leur paraissait douteuse. Placée en garde à vue, la passagère du véhicule a refusé de communiquer des éléments permettant d’identifier son compagnon.

Plus de permis de conduire

Les investigations effectuées ont permis d'identifier rapidement le conducteur qui n'est plus titulaire du permis de conduire et qui fait l'objet d'une condamnation récente pour laquelle il a pu bénéficier d’un placement sous surveillance électronique.

Interpellé lundi 7 octobre sur l’aire d’accueil des gens du voyage du Lion-d’Angers, l'homme de 28 ans a été présenté devant le procureur de la République d’Angers à l'issue de sa garde à vue. Il a été incarcéré à la maison d’arrêt d’Angers dans l’attente de son jugement en comparution immédiate en date du mercredi 9 octobre où il devra répondre des faits de vol en réunion, conduite malgré annulation de son permis de conduire, refus d’obtempérer et outrage.

La jeune fille a fait l’objet d’un rappel à loi pour les faits de vol en réunion. Les palettes ont retrouvé leur propriétaire, deux entreprises de la zone industrielle d’Etriché, et le fourgon du mis en cause a été saisi.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
1 commentaires
  1. motard

    Il abandonne sa femme, le lâche !

    Signaler le commentaire

Envoyer un commentaire