Un nouveau collectif d’habitants pour repenser sa façon de consommer

11h00 - 22 septembre 2019 - par D.A
Un nouveau collectif d’habitants pour repenser sa façon de consommer
Pascale Billoin de Candé et Isabelle Leroy, de Challain font partie du collectif candéen L’éco’lectif. - © Haut Anjou

Changer les modes de consommation, c’est l’objectif principal qui englobe les actions d’un nouveau collectif d’habitants du Candéen. En organisant des événements et en partageant les idées de chacun, ils veulent avant tout réduire les déchets et réapprendre au bien manger.

S’ils sont actuellement une vingtaine, ils espèrent rapidement toucher le plus possible d’habitants du Candéen. Depuis quelques mois, un collectif prend forme afin de travailler et se mobiliser sur les modes de consommation et la réduction des déchets. Aujourd’hui, il a même un nom : L’éco’lectif.

« On se réunit depuis environ six mois », annonce Pascale Billoin, de Candé. « Le collectif s’est constitué au fil des rencontres et des événements organisés localement », complète Isabelle Leroy, de Challain-la-Potherie où elle a créé l’activité Mon Savoureux jardin.

Deux thématiques

Si la vingtaine de personnes qui composent le groupe ne souhaite pas créer une association, « c’est pour que chacun soit acteur du collectif. On ne veut pas qu’il y ait de hiérarchie, on veut que chacun apporte ses idées, ses propositions. »

La suite de l'article à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 20 septembre 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire