La section féminine de football de Combrée a besoin de renfort pour la nouvelle saison

11h00 - 26 août 2019 - par G.Y
La section féminine de football de Combrée a besoin de renfort pour la nouvelle saison
Une partie de l'équipe féminine à l'entraînement lundi 19 août au stade de Combrée. - © Haut Anjou

Thomas Roussard avait créé la section de football féminin à Pouancé en 2015. Il est le nouveau coach de l’équipe féminine seniors de football basée depuis 2017 à Combrée. Il revient avec l’objectif de renforcer les effectifs.

« Nous avons douze joueuses actuellement en seniors. Il en faudrait entre 18 et 20 pour passer une saison confortable. » Content de retrouver la section féminine seniors, Thomas Roussard doit s’attaquer à un premier challenge : redynamiser l’équipe en renforçant ses effectifs.

Dès son arrivée à Combrée, Thomas a mis en place un plan de bataile avec Adeline Motay, l’une des joueuses en charge de la communication au club. Quatre journées portes ouvertes ont eu lieu entre mai et juin.

« Chaque entraînement est ouvert aux joueuses qui veulent nous rejoindre.» Le club de Combrée accepte les inscriptions à partir de 16 ans. Les filles nées en 2003 et les autres sont les bienvenues.

Cette première opération a été positive. «Trois joueuses d’Armaillé et de Pouancé ont signé la semaine dernière.» D’autres portes ouvertes vont être programmées avant la reprise du championnat en septembre.

Créer de la stabilité

Adeline lance régulièrement des appels sur les réseaux sociaux. «Nous souhaitons repartir sur de bonnes bases et créer de la stabilité. Nous recherchons des joueuse débutantes et expérimentées.»

La chargée de communication invite les personnes qui le souhaitent à venir aux entraînements chaque semaine le lundi ou le vendredi, à 19 h 45, au stade de Combrée.

Pratique - Renseignements et informations auprès de Thomas Roussard (06 27 42 63 90) et Adeline Motay (06 04 47 84 80)

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 23 août 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire