Le Castrogontérien Matthis Rocher « espère décrocher un titre de champion d’Europe »

15h00 - 23 août 2019 - par C.T
Le Castrogontérien Matthis Rocher « espère décrocher un titre de champion d’Europe »
Deuxième sélection en équipe de France pour Matthis Rocher qui après un stage à Rennes avec l’équipe tricolore, a rejoint Pampelune pour le championna - © Haut Anjou

Matthis Rocher est parti concourir sous le maillot de l’équipe de France au championnat d’Europe. Il a lieu en Espagne, à Pampelune, du dimanche 25 août au dimanche 1er septembre.

Matthis Rocher, junior B, ne va pas en terrain inconnu. L’an dernier, en effet, il avait été sélectionné à cette même compétition qui se déroulait en Belgique à la suite d’un forfait.

« Cela m’a permis de découvrir, et de corriger et orienter différemment mes entraînements pour ce genre de compétition », explique le jeune homme.
Il avait à l’époque décroché une 7e place sur 15 000 m sur route en élimination après avoir mis sur orbite ses deux co-équipiers qui finiront 3e et 5e.

Une place sur le podium par équipe

Cette année, les objectifs sont bien plus hauts pour le quadruple champion de France (du 10 000 m élimination sur route, sur piste, 200 m chrono sur piste et 1000 m sur piste).

« J’espère décrocher un titre si possible et remporter le maximum de médailles avec l’équipe.» Et de continuer : « Nous visons la deuxième ou troisième place par équipe ».

Si les Italiens semblent les grands favoris, il faudra aussi se méfier du Portugal. La piste « à trois quarts couverte » et le circuit sur route sur lesquels se dérouleront les épreuves, Matthis ne les connaît pas. «Mais j’ai regardé des vidéos pour me préparer. La piste semble roulante, il faudra être tout corde, éviter de doubler en extérieur ce qui demanderait beaucoup trop d’efforts. »

Quant au circuit, « il est en forme d’équerre avec quelques virages très serrés, et il se situe dans un parc. »

Article complet à retrouver dans notre édition du Haut Anjou du vendredi 23 août 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire