Marigné : Yves Houdin, un exemple à suivre dans le domaine associatif

11h00 - 14 août 2019 - par D.A
Marigné : Yves Houdin, un exemple à suivre dans le domaine associatif
Yves Houdin (à gauche) et son frère Gérard Houdin, continuent à encourager les joueurs sur les terrains de foot du club. - © Haut Anjou

Yves Houdin, ancien agriculteur à Marigné, est un passionné de football. Joueur de niveau régional, puis président du club de Champteussé, il a transmis sa passion à sa descendance. Le monde associatif est son leitmotiv.

Les repères

Né le 4 octobre 1952 à Saint-Poix en Mayenne, Yves arrive en 1964 au Petit-Plessis à Marigné avec ses parents. Enfant, il se passionne pour le vélo ; malheureusement, son père tombe malade et ne peut emmener son fils faire les compétitions. Yves s’oriente alors vers le foot qu’il va pratiquer à Champteussé-sur-Baconne, car il n’existe pas d’équipe de foot à Marigné. C’est le curé Henri de Bourmon qui vient chercher Yves à Marigné pour aller jouer au foot à Champteussé. Dès l’âge de douze ans, aîné d’une famille de quatre enfants, Yves aide sa mère à l’exploitation agricole suite au décès de son père. Il rencontre en 1971 Armelle sur un terrain de foot, qu’il épousera en 1974. De cette union, naîtront trois enfants : David, Sébastien et Anne-Julie qui leur donneront six petits-enfants. Il exercera le métier d’agriculteur avec l’activité d’élevage de vaches laitières et de céréales. Yves prend sa retraite six mois après ses 58 ans.

Le parcours footballistique

De 12 à 20 ans, Yves jouera à Champteussé, puis ira frapper le ballon à Querré et au Lion-d’Angers de 1974 à 1981, pour retourner ensuite à Champteussé en 1981. Commence alors l’ascension d’Yves au sein du club de foot de Champteussé.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 9 août 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire