Mini révolution au marché aux veaux de Château-Gontier

06h00 - 12 août 2019 - par C.T
Mini révolution au marché aux veaux de Château-Gontier
Entre 800 et 900 veaux sont échangés chaque jeudi au marché de Château-Gontier. - © Haut Anjou

Les usagers du marché aux veaux de Château-Gontier se sont entendus le 18 juillet pour mettre en place une nouvelle grille tarifaire qui engagera aussi bien les vendeurs que les acheteurs.

Après plusieurs bilans d’exploitation négatifs, la Société anonyme d’économie mixte (SAEM) du parc Saint-Fiacre se devait de réagir pour sauver le marché aux veaux du jeudi matin. C’est chose faite.

Désormais, les négociants devront s’acquitter d’une taxe de 0,60 € (HT) par veau acheté et les vendeurs conservent le même montant, à savoir 1,50 € (HT) par veau apporté.

« L’élément très positif, c’est que les acheteurs ont pris conscience que pour conserver ce marché de gré à gré, il fallait participer davantage à l’équilibre financier de la SAEM », explique Jean-Jacques Gendry, le responsable du marché aux veaux.

Une nouvelle étape dans la vie du marché

Du côté des acheteurs, ce changement est bien accepté. « On a vraiment trouvé un terrain d’entente qui est bien réparti entre acheteurs et vendeurs. Cela va nous permettre de conserver le si peu d’endroits qu’il nous reste pour faire notre commerce », indique Sébastien Deshaies, des établissements Weber. 

La nouvelle grille tarifaire doit maintenant être entérinée lors d’un conseil d’administration de la SAEM qui se tiendra le 22 août.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 9 août 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire