L’ouverture du bar-épicerie de Châtelais inquiète les élus d'une commune voisine

11h00 - 10 juillet 2019 - par D.A
L’ouverture du bar-épicerie de Châtelais inquiète les élus d'une commune voisine
Le bar-épicerie de Châtelais devrait à nouveau accueillir les clients en mai 2020. - © Archives Haut Anjou

Trouver des bénévoles, c’est fait. Réfléchir à la nature du projet, c’est fait. Monter une association, c’est fait. Les premiers travaux, c’est aussi chose faite. Le projet de réouverture du bar-épicerie de Châtelais avance bien mais des élus émettent des réserves.

Déjà près de six mois que des bénévoles travaillent sur le projet de réouverture du bar-épicerie de Châtelais. Les étapes s’enchaînent peu à peu depuis l’invitation du maire délégué, Pierre-Marie Heulin, à se mobiliser pour ce beau projet local lors de ses vœux en janvier dernier.

Lors du conseil municipal de la commune nouvelle de Segré-en-Anjou-bleu, jeudi 27 juin, les élus ont été invités à valider l’avant-projet définitif pour un début des gros travaux prévu en novembre et une ouverture annoncée pour mai 2020. Le coût prévisionnel des travaux s’élève à près de 161 000 € hors taxes (HT).

Une concurrence ? 

Pour la première fois depuis le lancement de la réflexion du projet, de nombreuses questions ont été soulevées lors du conseil. L’un des élus communaux de la commune déléguée de L’Hôtellerie-de-Flée a pris quelques minutes pour exposer les interrogations qui trottent dans les esprits des autres membres de son conseil : « Est-ce qu’il n’y a pas un risque de concurrence entre deux commerces de même nature si proche géographiquement ? »

L'article dans son intégralité à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 5 juillet 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire