Un livre sur l'histoire du château de la Lorie à La Chapelle-sur-Oudon

14h00 - 07 juillet 2019 - par D.A
Un livre sur l'histoire du château de la Lorie à La Chapelle-sur-Oudon
Florence de Saint-Genys, entourée d’Etienne Vacquet et Jean-Pierre Bois, découvre avec émotion le livre sur La Lorie. - © Haut Anjou

C’est un projet sur lequel Etienne Vacquet, de l’Académie des sciences, belles lettres et arts d’Angers, travaillait depuis plus de 20 ans.

Passionné d’histoire et de lieux symboliques de l’Anjou, cet expert en matière du patrimoine, a réuni de nombreux éléments qui racontent l’histoire de La Lorie dont il dit qu’elle est « intimement liée à l’histoire de notre région et même de celle de la France ». Il répond à quelques questions :

Comment avez-vous pu mener à bien ce projet d’écriture ?

J’ai bénéficié du soutien de l’Académie de l’Anjou qui m’a permis cette publication. En effet, le groupe qui est présent aujourd’hui à La Lorie et présidé par Jean-Pierre Bois, a décidé d’accompagner ce projet. Il s’inscrit totalement dans les aspirations de notre cercle créé en 1685. Il faut savoir que le château de La Lorie est une demeure remarquable où des pièces telles que le salon de marbre sont prestigieuses. On en dénombre quatre seulement en France... Mes recherches ont nécessité des apports puisés dans différentes archives de plusieurs régions françaises.

Comment peut-on se procurer ce livre ?

Il est disponible dans les librairies maintenant et bien évidemment à La Lorie où il devrait être un bel outil pour les visiteurs. C’est le but ! Son nom est parlant : Le Château de La Lorie. Demeure de marbres et de lumière en Anjou. Ce sont plus de 145 pages de textes et de photos d’archives. Je remercie d’ailleurs vivement Florence de Saint-Genys, propriétaire des lieux, pour m’en avoir fourni un bon nombre. Cela rend cet ouvrage particulièrement attractif. Son tarif est de 18 €.

L'article dans son intégralité à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 5 juillet 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire