Les petites mains du Saveurs jazz de Segré : vacanciers oui, mais bénévoles avant tout

17h00 - 05 juillet 2019 - par D.A
Les petites mains du Saveurs jazz de Segré : vacanciers oui, mais bénévoles avant tout
Philippe, Marc et Pierre n'hésitent pas à donner de leur temps libre pour le festival. - © Haut Anjou

C’est connu, il n’y a pas d’événement sans bénévoles. Qu’ils soient du coin ou non et plus ou moins âgés, beaucoup donnent patience et motivation pour mener à bien cette édition anniversaire du Saveurs jazz.

Votre hebdomadaire vous emmène à la rencontre de ceux qui font le Saveurs jazz festival de Segré. Des petites mains pleines de vie ! Cette semaine, on a rencontré les bénévoles en pleine installation quelques jours avant le lancement du festival.

A quelques jours de la 10e édition du Saveurs jazz festival, de nombreux bénévoles s’investissent pour transformer le parc du lycée Bourg-Chevreau de Segré en un lieu convivial où se retrouveront les visiteurs et artistes. Habitués à donner un coup de main sur des événements, certains vont jusqu’à poser quelques jours de congé pour prendre part aux préparatifs et au bon déroulement du festival

Convivialité et bonne humeur

Nettoyer, installer les différentes scènes et le bar, chacun est affecté à différentes tâches qui se déroulent dans la convivialité et la bonne humeur. 

Tous les bénévoles ont un point commun, la gentillesse. Tout le monde rigole, chante ou discute entre eux. « Il y a une bonne entente avec tout le monde, c’est très simple, personne ne fait le chef », glisse Tangi. Venu de Tours, c’est la première fois qu’il vient mettre son grain de sel dans ce festival de jazz.

L'article dans son intégralité à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 5 juillet 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire