Chemazé : courses et animations sur l'hippodrome de Molières ce dimanche 7 juillet

06h00 - 07 juillet 2019 - par M.A
Chemazé : courses et animations sur l'hippodrome de Molières ce dimanche 7 juillet
Les bénévoles, de toutes générations, mettent chaque année en valeur l’hippodrome. - © Audrey Mauny

Le plus champêtre des hippodromes mayennais reprend vie tranquillement pour accueillir les deux réunions annuelles des dimanches 7 et 28 juillet.

Taille, peinture, nettoyage... La vingtaine de bénévoles membres de la société des courses de Molières ne ménagent pas leurs efforts depuis quelques semaines pour redonner vie à l’écrin de verdure qui accueillera les 7 et 28 juillet les deux réunions hippiques annuelles.

Des obstacles toujours naturels

Sept courses de trot, de galop et d’obstacles sont programmées pour chaque journée sur une piste, refaite il y a deux ans, « qui dispose actuellement d’un très beau tapis végétal », confie le président Jean-Claude Lambert.

Comme toutes les années où le 14 juillet tombe un dimanche, une date très plébiscitée par les hippodromes, « cela complique l’organisation et c’est pour cela que la deuxième réunion est décalée d’une semaine par rapport à d’habitude », poursuit le président.

Ce dernier précise que le grand cross aura lieu quant à lui le 28 juillet. Le public et les jockeys pourront profiter des obstacles, tous naturels, dont les bénévoles prennent le plus grand soin et qui donnent tout leur charme à cet hippodrome champêtre.

Pratique - Les opérations débuteront les dimanches 7 et 28 juillet à partir de 14 h. Tarifs : 5,50 € (programme gratuit) pour les adultes ; gratuit moins de 18 ans. Buvette et restauration sur place. Balades à poneys gratuites. France Sire y fêtera par ailleurs ses 10 ans ce dimanche 7 juillet avec de nombreuses animations (le programme dans notre édition du 5 juillet 2019).

Un grand tirage au sort pour gagner un voyage est par ailleurs organisé. Le vainqueur sera désigné parmi les billets d’entrée de toute la saison hippique sur les hippodromes de Molières,

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire