L’Ancienne de Château-Gontier jouera en semi-nocturne le samedi cette saison

08h00 - 06 juillet 2019 - par R.G
L’Ancienne de Château-Gontier jouera en semi-nocturne le samedi cette saison
Le président de l’Ancienne, Laurent Lemarchand, dresse le bilan de la saison tout en se projetant sur la prochaine. - © Haut Anjou

Alors que l'exercice 2018-2019 est désormais terminé, l'heure est au bilan. Le président de l'Ancienne de Château-Gontier, Laurent Lemarchand fait le point et annonce des nouveautés pour la saison prochaine.

Entre « frustration » et « structuration ». L’objectif était la cinquième place dans ce championnat totalement revu de Régional 1. L’équipe dirigée par Guillaume Rey aura finalement terminé sixième. « Il y a peut-être un peu de frustration après avoir été longtemps dans les premières places », confie le président de l’Ancienne, Laurent Lemarchand. Mais l’objectif du printemps était ailleurs avec le maintien de l’équipe B en Régional 3.

Une mission relevée grâce, notamment, aux renforts de l’équipe fanion. « Nous continuons à avancer, à nous structurer avec des joueurs qui affichent un vrai esprit de club (415 licenciés) », résume le président.

L'entrée de nouveau payante

De l’éclairage en attendant un synthétique. En attendant un terrain synthétique au complexe du Pavé (le Conseil départemental porte un projet de cette surface dans chaque communauté de communes mayennaises), un aménagement sera opérationnel début octobre. Là aussi souhaité depuis quelque temps déjà, le terrain d’honneur sera équipé d’un système d’éclairage.

Des travaux pris en charge par le Pays de Château-Gontier (150 000 €). Un dispositif qui permettra à l’équipe A de disputer tous ses matches à domicile le samedi soir à 18 h (actuellement, ils se déroulent le dimanche à 15 h). « Un changement qui, on espère, permettra d’attirer plus de monde au stade », indique le président.

Une entrée qui redevient payante. C’est aussi un changement qui s’annonce pour la nouvelle saison. Les dirigeants ont pris la décision de remettre l’entrée payante. Un choix justifié. « Nous étions dans les derniers clubs de R1 à être gratuits. Et avec nos emplois et les frais toujours plus importants, il nous faut trouver des solutions de trésorerie », indique Laurent Lemarchand.

L’entrée est de 3 € (gratuite pour les femmes et mineurs). Des spectateurs qui pourront profiter de l’ouverture d’une deuxième buvette au pied de la tribune, en plus de celle du club-house.

Premiers mouvements du mercato, Groupement jeunes, équipes féminines... article complet à retrouver dans notre édition du Haut Anjou du vendredi 5 juillet 2019

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire