Les déchets verts coûteront plus cher sur le territoire d'Anjou bleu communauté

11h00 - 03 juillet 2019 - par D.A
Les déchets verts coûteront plus cher sur le territoire d'Anjou bleu communauté
Trois arrêtés de mise en demeure ont été établis contre Méta-Bio Energies au cours des dernières années. - © Haut Anjou

Mardi 25 juin, les élus d’Anjou bleu communauté (ABC) ont débattu sur deux sujets en lien avec l’environnement. L'un deux concerne un surcoût de plus de 20 000 € pour le traitement de certains déchets verts.

Depuis janvier 2015, c’est l’entreprise Suez qui collectait les déchets bois issus des déchèteries de Combrée et Pouancé. Ils étaient alors transportés jusqu’au site de Méta-Bio énergies (MBE) à Bel-Air. Mais comme l’a présenté André Bellier, « les conditions de réception et d’exploitation du site sont contraintes par l’arrêté préfectoral de mise en demeure du 8 août 2018 », de quoi « générer des difficultés pour Suez d’assurer la prestation de transport et traitement » de ces déchets verts.

22 300 € supplémentaires

Suez propose donc d’évacuer ces déchets vers la plateforme de broyage de Coudray (70 km aller/retour supplémentaires par rapport au déplacement initial), pour ensuite les acheminer de Coudray jusqu’en Loire-Atlantique à Vallet (202 km aller/retour en plus).

Cette modification résulte sur un surcoût de près de 22 300 € hors taxes (HT) au frais de la communauté de communes.

Lors de cette dernière séance du conseil avant l’été, les conseillers ont approuvé l’avenant concernant ce marché de collecte et de traitement des déchets verts sur le territoire (quatre votes contre et cinq abstentions).

Aucune autre solution

Cette décision a été prise à « contrecœur » selon Gilles Grimaud, président d’ABC. Comme celui-ci l’a souligné, « nous avons demandé à Suez d’assumer son contrat, ce qu’il a fait à reculons jusqu’à maintenant. » L’élu segréen n’a pas omis d’indiquer que Suez était prêt à mettre fin au contrat si ABC ne révisait pas sa position.

L'article dans son intégralité à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 28 juin 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire