La restructuration de l’Esat arrive à terme avec l’ouverture du magasin bio à La Selle-Craonnaise

06h00 - 02 juillet 2019 - par C.T
La restructuration de l’Esat arrive à terme avec l’ouverture du magasin bio à La Selle-Craonnaise
Le magasin est ouvert mardi, mercredi et vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, et le samedi de 9h à 12h30. - © Haut Anjou

Le projet de deux millions d’euros de l’ésat (établissement et service d’aide par le travail) du Ponceau arrive à terme avec l’ouverture du magasin de fruits et légumes bio produits sur place par les travailleurs.

L’Esat mène depuis des années un projet de restructuration de ses sites (2 M€) qui va lui permettre de répondre à de nouveaux débouchés.

«Un projet d’ampleur qui n’aurait pu voir le jour sans le travail et les résultats des travailleurs sur la quinzaine d’années derrière nous», soulignent le directeur André Blanchet, le coordinateur des ateliers Franck Surget, et Camille Besnier, administrateur.

Au total, le site doublera de surface «mais il s’agit de transfert car en fait, les jardineries d’Onésime, situées route de Livré-la-Touche, s’installeront à côté des ateliers, de la zone maraîchage et du magasin. Tout sera ainsi réuni.»

Créer un vrai magasin

Ce chantier a surtout été l’occasion de retravailler les mises aux normes, espaces, volumes, flux, les vestiaires, la partie administrative, etc.

Deux chambres froides et des zones de stockage ont été créées.

Les anciens ateliers de sous-traitance, «où il faisait froid l’hiver et trop chaud l’été», ont été entièrement rénovés, isolés.

Aussi de nouvelles salles ont été aménagées. «Nous avions avant, une salle de réunion à l’étage avec un escalier en colimaçon... Quand vous accueillez des personnes handicapées, ce n’est pas l’idéal.»

Surtout, le souhait était de créer un vrai magasin. «Avant, on le dressait avec des claustras dans un coin de l’atelier de sous-traitance. Il ne faisait même pas 20 m2».

Ouvert quatre jours par semaine

Le tout nouveau, flambant neuf s’étend lui sur 80 m2. Huit places de parking sont prévues devant, plus trois PMR (pour personnes à mobilité réduite). Il sera ouvert toute l’année (excepté la dernière semaine de décembre et la première de janvier), quatre jours par semaine.

Les produits vendus sont ceux dont s’occupent les travailleurs. Le magasin propose aussi d’autres produits venant de producteurs bio locaux : miel, savon, riz, pain, pâtes, fromages, yaourts...

Article complet à retrouver dans notre édition du vendredi 28 juillet 2019

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire