Segréen : Serge et Dominique ont trouvé un toit à l’Arbre vert

11h00 - 19 juin 2019 - par G.Y
Segréen : Serge et Dominique ont trouvé un toit à l’Arbre vert
Serge, le doyen de l’association, passe son temps au bric à brac.

L’Arbre vert héberge actuellement six adultes au 12 rue Jules Ferry à Segré. Serge, le doyen des compagnons de l’association, et Dominique qui vient de s’installer évoquent avec passion leur vie au quotidien.

« L’Arbre vert je connais. J’y vis depuis une douzaine d’années. » Comme beaucoup d’autres compagnons, Serge a dérapé après un divorce, une séparation. Il s’est retrouvé seul sans travail et a fait la route…Jusqu’au jour où il a rencontré une personne un peu plus attentive que les autres. « Elle m’a parlé du Grand Villeprouvé à Nyoiseau », une ferme que Daniel Doussin, fondateur de l’Arbre vert, a transformé en refuge pour les personnes en détresse.

En douze ans, Serge a connu toutes les étapes de l’Arbre vert : le départ du Grand Villeprouvé et les déménagements successifs aux Ponts de Cé, à La Membrolle-sur-Longuenée et à Segré. A 72 ans, il est le doyen de l’association et l’un des derniers compagnons à avoir cotoyé de près Daniel Doussin. C’est lui aujourd’hui qui transmet à ses compagnons de l’Arbre vert. Daniel Doussin n’est plus de ce monde mais ses valeurs sont toujours enseignées par ceux qui l’ont connu.

Se reconstruire à son rythme

Pour Gilles Chalumeau, le vice-président de l’association, l’Arbre vert permet à chaque compagnon hébergé de se reconstruire à son rythme, sans limitation de durée de résidence. « Nous sommes là pour les aider à se reconstruire et pour qu’ils puissent reprendre leur envol. » Dernier exemple, celui de Maurice qui a laissé son logement à Dominique. « Il est agent de sécurité dans une entreprise angevine. Il a trouvé un appartement à Segré. »

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 14 juin 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire