CARTE. Découvrez combien vous allez économiser avec la suppression de la taxe d'habitation en Maine-et-Loire

20h00 - 18 juin 2019 - par D.A
CARTE. Découvrez combien vous allez économiser avec la suppression de la taxe d'habitation en Maine-et-Loire
- © Haut Anjou

L'ensemble des foyers français vont voir disparaitre la taxe d'habitation d'ici 2023. En Maine-et-Loire, le gain moyen annuel par foyer sera de 622 €. Découvrez le montant par commune.

Le Premier ministre, Edouard Phillipe, a annoncé mercredi 12 juin 2019 la suppression totale de la taxe d’habitation sur les résidences principales pour l’ensemble des foyers, quel que soit le montant de leur revenu.

« Dès 2020, 80 % des Français, soit 17,6 millions de foyers, cesseront définitivement de payer la taxe d’habitation sur leur résidence principale. Leur gain sera de 555 € en moyenne, après avoir connu un allègement de deux tiers (361 € en moyenne) en 2019 et d'un tiers en 2018 (166 € en moyenne). En 2023, cet impôt aura totalement disparu. Au total, en 2023, 24,4 millions de foyers bénéficieront de la suppression complète de la taxe d’habitation sur la résidence principale, pour un gain moyen de 723 € par foyer par an », indiquent les services de la préfecture de Maine-et-Loire.

Un gain moyen de 622 € par foyer

Dans le département de Maine-et-Loire, « le gain moyen sera de 622 € par foyer par an ». Voici en détail par commune le nombre de foyers concernés pour la suppression de la taxe d'habitation en 2020 et 2023, ainsi que le montant moyen qui sera économisé (carte réalisée par nos soins à partir des données communiquées par la préfecture de Maine-et-Loire - quelques données sont manquantes).

Le gouvernement assure que cette suppression « n’aura pas d’impact budgétaire pour les collectivités locales ». « Il sera en effet mis en place des mécanismes de compensation à l’euro près (transfert de part d’imposition entre collectivités, attribution de parts d’un impôt national) garantissant un maintien des ressources des collectivités et leur dynamique dans le temps. »

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire