Les 27 nouveaux logements sociaux déjà occupés au Lion-d'Angers

11h00 - 10 juin 2019 - par G.Y
Les 27 nouveaux logements sociaux déjà occupés au Lion-d'Angers
Une inauguration en présence de tous les partenaires et de quelques locataires.

Mardi 4 juin, Maine-et-Loire Habitat et la municipalité du Lion-d’Angers ont remis les clés aux 45 résidents d’un ensemble immobilier comptant 27 appartements. Un bâtiment flambant neuf sur trois étages qui vient densifier le quartier de la ZAC Jules-Verne.

Les premiers locataires arrivés le matin ont découvert un immeuble imposant construit en entrée de la ZAC Jules-Verne, en face du Pôle santé social. L’installation des familles, personnes seules avec enfants ou retraités a pris fin vers 18 h 30. « Les 27 logements sont tous occupés », a indiqué Marie-Claude Hamard, adjointe au maire chargée des affaires sociales et du logement.

L’immeuble comprend trois étages équipés de 27 logements collectifs ( 2 T4, 17 T3 et 8 T2), soit 9 logements en prêt locatif aidé et 18 logements en prêt locatif à usage social. Ils sont accessibles par un ascenseur ou un escalier. Au rez-de-chaussée se trouvent trois T3 avec jardin et cabanon. Les autres appartements situés dans les étages sont équipés de balcons. «Ils sont spacieux et lumineux», a précisé Marie-Claude Hamard.

Le quartier a changé de visage

Leur construction a commencé en octobre 2017 dans une zone largement modifié avec l’arrivée d’équipements sociaux et de santé répondant aux demandes de nouvelles populations. Autrefois ce quartier était occupé par le centre commercial Super U et d’imposants silos de Terrena. Avec la nouvelle ZAC Jules-Verne, le quartier a changé de visage. Une micro-crèche a vu le jour, des petits pavillons sont sortis de terre, des voix douces ont rendu les déplacements plus confortables. Sous l’immeuble de Maine-et-Loire Habitat, les locataires peuvent mettre leur voiture à l’abri dans le parking souterrain. Le bien vivre ensemble a été le fil rouge de cette nouvelle construction.

A contrario d’autres villes, le Lion n’a pas eu de mal à louer les 27 logements du nouvel immeuble de la ZAC Jules Verne. « Ils sont tous occupés avec des gens franchement satisfaits de leur choix. Voilà un immeuble qui va prendre sa place dans l’organisation urbaine du Lion-d’Angers », a fait remarquer Laurent Colobert, directeur général de Maine-et-Loire Habitat.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 7 juin 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire