Le tournoi de foot de Renazé : un tournoi pas comme les autres

14h00 - 08 juin 2019 - par C.T
Le tournoi de foot de Renazé : un tournoi pas comme les autres
Matthieu Hocdé et Michel Lizé attendent les joueurs avec impatience. - © Haut Anjou

Une centaine d’équipes de foot sont attendues samedi 8 juin, pour la 17e édition du traditionnel tournoi régional jeunes organisé par l’USR football. Plus de 700 footballeurs (U7 à U18) sont attendus à ce tournoi où plane l'ombre de Claude Robert, mort au Heysel.

Les équipes viennent de la Mayenne, de l’Ille-et-Vilaine et de Maine-et-Loire principalement. Elles joueront sur douze terrains.

« Côté participation, nous sommes contents, même si nous aurions pu accueillir davantage encore, mais nous souffrons de la présence du week-end de la Pentecôte. Notre tournoi a toujours lieu le deuxième samedi de juin, et là ça tombait avec la Pentecôte, mais nous n’avons pas voulu changer la date », expliquent Matthieu Hocdé, président du club depuis trois ans, et Michel Lizé, président délégué.

A noter qu’un tournoi féminin est proposé pour les filles années collèges de 2004 à 2007.

L’ombre de Claude Robert, mort au Heysel

Les dirigeants tiennent aussi, outre la date, à garder ce qui a toujours fait le charme de ce tournoi réputé aux nombreux lots : l’esprit avec les challenges du fair-play pour les équipes aux comportements les plus exemplaires.

Ce challenge, dont est partenaire le journal Haut Anjou, trouve ses racines dans le drame du Heysel qui avait coûté la vie à un jeune de Carbay, Claude Robert.

Ce supporter de Nantes faisait partie des deux morts français dans ce drame survenu en Belgique lors de la finale entre la Juventus de Michel Platini et Liverpool. Il coûta la vie à 39 personnes, à cause de nombreuses erreurs de sécurité et surtout à la bêtise humaine.

Claude Robert avait 27 ans et travaillait à la SNCF à Paris. Un tournoi avait porté le nom de Claude Robert à Pouancé, puis le tournoi de Renazé a pris la suite et rendu hommage à ce jeune homme du Haut-Anjou, mort de sa passion du football entachée par le hooliganisme.

Le frère de Claude Robert, Jean-Pierre, sera présent cette année. Il remettra un trophée.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire