La cantine solidaire à 1 € oui, mais à quels frais pour les communes rurales ?

11h00 - 28 mai 2019 - par D.A
La cantine solidaire à 1 € oui, mais à quels frais pour les communes rurales ?
La “cantine à 1 €” vise à aider les familles qui rencontrent des difficultés. - © gouvernement.fr

Un tarif solidaire de 1 € pour aider les familles en difficultés et les aider à inscrire leurs enfants à la cantine, pourquoi pas. Mais attention au coût que cela représenterait pour les municipalités et leur budget.

Alors que les communes restent maître du prix des repas à l’école primaire, beaucoup de communes rurales ne proposent pas de tarification sociale. Avec la mise en place du dispositif de la "cantine à 1 €", « l’objectif du gouvernement est de garantir aux familles en difficulté des repas équilibrés pour leurs enfants en milieu scolaire », expliquait Christelle Dubos, secrétaire d’état auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, lors de la présentation du dispositif de la "cantine à 1 €" début avril.

Budgets déficitaires

En Maine-et-Loire, Montreuil-sur-Maine est l’une des vingt communes éligibles pour recevoir cette aide l’état dont la liste vient d’être publiée (lire encadré ci-dessous). Pour le maire, Michel Chesneau, l’idée de mettre en place un dispositif comme celui-ci lui conviendrait, « mais il faut aussi que la collectivité s’y retrouve financièrement. Aujourd’hui nous sommes déjà déficitaires sur notre budget de la cantine puisqu’on essaie d’offrir des produits de qualité aux enfants avec le personnel qu’il faut pour l’encadrement ». Le premier édile ajoute que « le prix d’un repas est de 3,80 €. Si les familles payent 1 € et que l’état nous verse 2 €, il manquera 0,80 € pour chaque repas. »

L'article complet et la liste des communes éligibles à cette aide à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 24 mai 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire