La piscine Les Nautiles de Segré aura bien son bassin extérieur

14h00 - 21 mai 2019 - par D.A
La piscine Les Nautiles de Segré aura bien son bassin extérieur
Le bassin extérieur de la piscine de Segré est attendu de longue date par les nageurs segréens. - © Haut Anjou

Comme nous l’avions annoncé il y a quelques semaines, Segré-en-Anjou-bleu investit largement en 2019 en matière d’équipements sportifs. Voici les projets concernant la commune déléguée de Segré.

La pratique du sport occupe une place importante dans le quotidien des Segréens. Voici plus en détail les projets pour lesquels Segré-en-Anjou-bleu va investir au cours de l'année 2019 pour la commune déléguée de Segré : 

Moins d’un an de travaux à la piscine Les Nautiles

L’agrandissement de la piscine de Segré se fait attendre, notamment de la part des sections sportives qui l’utilisent. Programmée au budget de 2019 de la commune nouvelle de Segré-en-Anjou-bleu, son extension coûtera un million d’euros. « Les travaux devraient débuter à la fin de l’année et, si tout se passe bien, l’ouverture est prévue pour juin 2020 », annonce Hervé Thaunay, président de l’Office municipale des sports (OMS) de Segré. Ce dernier détaille un peu plus le projet : « Cette extension comprend la construction d’un bassin extérieur qui sera ouvert toute l’année. Il y aura aussi une pentaglisse (un toboggan). » Ce nouveau bassin fera entre un mètre et 1,80 mètre de profondeur. Pas de changement annoncé du côté des vestiaires mais une « réorganisation de l’espace douches et sanitaires » est programmée.

Des complications pour le déménagement du billard

Le déménagement de la section billard du local de la Madeleine dans l’ancienne école Dolto n’a rien de nouveau. Prévu d’ici la fin de l’année 2019, « le projet se complique puisque de l’amiante a été découvert dans les locaux, ce qui aura pour effet de rallonger les délais et rajouter un coût supplémentaire qui n’est pas au budget », prévient Hervé Thaunay. Cet investissement sera de 50 000 € sur le budget du sport et 20 000 € sur le budget des services techniques (hors coût supplémentaire).

La suite de l'article à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 17 mai 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire