Origné : une passerelle plus confortable pour traverser le Vicoin

06h00 - 22 mai 2019 - par M.A
Origné : une passerelle plus confortable pour traverser le Vicoin
Les élus locaux et du Département autour d’Olivier Richefou ont inauguré cette passerelle à ossature métallique avec un tablier béton. - © Audrey Mauny

A cheval entre Origné et Nuillé-sur-Vicoin, le pont historique qui permettait le franchissement du Vicoin a été démoli. En lieu et place, une passerelle flambant neuve, beaucoup plus confortable pour les milliers de cyclistes notamment qui fréquentent le lieu chaque année.

Les cyclistes ne regretteront pas l’ancienne passerelle en bois, qui permettait jusque-là, le franchissement du Vicoin entre Origné et Nuillé-sur-Vicoin. Très étroite et pentue, elle était devenue « le dernier obstacle sur le halage et ses 80 km intégrés à la Vélo Francette, qui relie Ouistreham à La Rochelle », avoue Olivier Richefou, président du Département.

Un aménagement de 250 000 €

Le Conseil départemental, dans le cadre de l’aménagement du halage, axe stratégique du développement touristique, a procédé à la démolition et à la reconstruction d’une passerelle dont les travaux, débutés en septembre dernier, se sont achevés il y a un peu plus d’un mois. 250 000 € ont été nécessaires pour cet aménagement qui a reçu le soutien de la Région à hauteur de 54 084 €.

Long de 26,40 m et large de 3,50 m, cet ouvrage permet le passage des piétons, cyclistes, cavaliers ainsi que des véhicules de secours et d’entretien. « Notre objectif maintenant est de faire vivre le halage. Ici même, l’actuel parking situé sur la commune d’Origné fera l’objet, dans les prochains mois, d’un réaménagement paysager, en partenariat avec le CAUE, où les visiteurs pourront pique-niquer à terme », a annoncé le président de Mayenne tourisme Joël Balandraud. Ce dernier a par ailleurs évoqué les bornes pour recharger les vélos électriques installés par Territoire d’énergie Mayenne dans les prochains mois également.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire