Face aux incivilités des jeunes, cette famille juive de Segré baisse les bras

14h00 - 13 mai 2019 - par D.A
Face aux incivilités des jeunes, cette famille juive de Segré baisse les bras
La famille habite rue du Lycée, en face du lycée Blaise-Pascal. - © Haut Anjou

Ils ne pensaient pas devoir en arriver là mais au vu des incivilités des jeunes toujours présents devant leur logement, en face du lycée Blaise-Pascal, le couple de confession juive ne voit qu’une solution : déménager.

Leur arrivée dans le Segréen leur rappellera certainement un mauvais souvenir à vie. La famille de confession juive qui réside dans un appartement en face de l’entrée du lycée Blaise-Pascal de Segré et qui fait les frais des incivilités de jeunes, a pris la décision de déménager.

Pour rappel, nous évoquions les problèmes de "voisinage" que rencontre ce couple avec deux enfants en bas âge il y a quelques semaines. Installés dans un logement loué au bailleur social Podeliha depuis septembre 2018, il témoignait d’un quotidien régit par la présence de jeunes.

Un déménagement qui a un coût

Quelques semaines plus tard, les jeunes parents baissent finalement les bras, à leur grand désespoir. « C’est quand même dommage d’en arriver là, normalement ce n’est pas à nous de partir, on était chez nous », se désole la mère de famille. Mais là encore, ils sont face à un problème : ce déménagement a coût financier.

La suite de l'article à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 10 mai 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
1 commentaires
  1. Gikkoui

    Le comportement de ces jeunes est condamnable mais il reste une question à poser: pourquoi les gendarmes de Segré ne sont pas intervenus? Nous sommes en 2019 et les actes antisémites progressent. C'est incompréhensible si l'on pense aux programmes scolaires, aux informations médiatiques quant au sujet du holocauste etc. Ces gens qui méprisent autrui pour des raisons soi-disant religieuses témoignent d'une immense pauvreté de discernement.

    Signaler le commentaire

Envoyer un commentaire