Saint-Sulpice bientôt Petite cité de caractère ?

10h00 - 14 mai 2019 - par R.G
Saint-Sulpice bientôt Petite cité de caractère ?
Une visite des lieux stratégiques de la commune a été réalisée. - © Haut Anjou

Tel un candidat lors d’un entretien d’embauche, la commune déléguée de Saint-Sulpice a exposé ses motivations devant le président de la commission régionale des Petites cités de caractère, vendredi 3 mai.

Avant une visite de terrain, en présence d’une délégation de professionnels (Architecte des bâtiments de France, Fondation du patrimoine, élus...), le maire délégué, Lucien Aubert, a présenté les atouts patrimoniaux du village (église, château de la Rongère, écluses, presbytère...).

Déjà mis en valeur avec ses trois fleurs, Saint-Sulpice souhaite intégrer le réseau des Petites cités de caractère, dont sept communes mayennaises font déjà partie (Chailland, Lassay-les-Châteaux, Parné-sur-Roc, Saint-Denis-d’Anjou, Saint-Pierre-sur-Erve, Sainte-Suzanne et Saulges) pour « mettre en avant le développement touristique et bénéficier de ce label en termes de communication ».

Surfant sur son caractère touristique avec le halage, le passage de la VéloFrancette et l’artisanat d’art représenté par un coutelier et une calligraphe, ce label serait un atout supplémentaire pour attirer encore plus de touristes.

Réponse courant 2020

Cette pré-visite avait pour but de « se rendre compte de la qualité patrimoniale et de la motivation de la commune », explique le président de la commission, Joseph Baudoin, accompagné du coordinateur régional, Laurent Blohorn.

Avant qu’une signalétique officialisant l’obtention de ce label puisse être installée en entrée de village, il faudra attendre courant 2020. La commission rendra son bilan et ses préconisations en fin d’année avant un possible passage en examen régional pour homologation dans les mois qui suivent.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire