Course aux clochers : l'hippodrome de la Maroutière en effervescence ce samedi 4 mai

06h00 - 04 mai 2019 - par M.A
Course aux clochers : l'hippodrome de la Maroutière en effervescence ce samedi 4 mai
Depuis plusieurs semaines, les bénévoles qui participent à l’organisation de la Course aux clochers se relayent sur l’hippodrome de La Maroutière. - © France Sire

Depuis quelques semaines, l’hippodrome de La Maroutière reprend petit à petit vie. Les bénévoles de l’association French point to point s’organisent pour que tout soit prêt afin que cette deuxième édition de la Course aux clochers dans l’ouest soit un nouveau succès.

Après un an d’inactivité, il y avait du travail sur l’hippodrome de La Maroutière. C’est pourquoi depuis un mois, les bénévoles de l’association French point to point se relaient quotidiennement pour redonner vie à cet écrin de verdure qui accueillera jockeys, chevaux et un public le plus large possible ce samedi 4 mai.

Sans paris

Au total, ils sont plus d’une centaine à se relayer et tous seront sur le pont le jour-J pour faire perdurer un événement bien parti pour devenir incontournable.
Pour rappel, le Point to point est né en 1752 en Irlande lorsque deux voisins se sont lancés un challenge à travers une course poursuite, sans parcours spécifique, entre deux églises, aujourd’hui notamment en Angleterre les grands champs vallonnés sont plébiscités.
Pour la troisième année consécutive - la deuxième à La Maroutière - les professionnels français tentent de redonner aux courses hippiques leur dimension festive qui ont fait leur renommée en organisant des courses, sans paris, pour lesquelles tout est installé provisoirement.

Des nouveautés

Avec 5 000 visiteurs l’an passé, cette première édition dans l’ouest a été « une vraie réussite. Nous avons été bien aidés avec une météo idéale », confiait Nicolas Madamet, président de French point to point. Et l’objectif de montrer le côté festif et convivial des courses a été plus qu’atteint. De quoi donner des envies supplémentaires pour le programme de l’édition 2019 auquel ont notamment été ajoutés un match de horse-ball, un concours hippique pour chevaux de course reconvertis et du trot attelé avec des road car. Spectale garanti !

Le programme complet dans notre édition du 3 mai 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire