Des salariés se mobilisent contre l’arrêt de l’activité de l’atelier Spie à Azé

11h09 - 02 mai 2019 - par R.G
Des salariés se mobilisent contre l’arrêt de l’activité de l’atelier Spie à Azé
Une dizaine de salariés étaient mobilisés devant les grilles de l’atelier Spie, jeudi 2 mai, en début de matinée.Des salariés se mobilisent contre l - © Haut Anjou

Une dizaine de salariés étaient mobilisés ce jeudi 2 mai au matin devant les grilles de l'atelier Spie dans la zone de Bellitourne, dont l'activité cessera prochainement.

Ils étaient une dizaine à être  mobilisés devant les grilles de l’entreprise jeudi 2 mai. Des salariés de l’atelier Spie, dans la zone de Bellitourne à Azé, se sont rassemblés pour s’opposer « à la fermeture de l’atelier de câblage », explique le délégué syndical CGT, Pascal Bernard.

Auparavant installé à Segré, l’atelier a été transféré depuis plus d’un an dans le sud-Mayenne dans le cadre d’une réorganisation de l’entreprise.

Ace jour, ce sont huit salariés qui y travaillent en charge de la fabrication d’armoires électriques. 

« N’ayant plus de commande, nous avons étudié la pertinence d’arrêter cette activité sans impact sur l’emploi. Les salariés seront réaffectés, après formation, sur les chantiers », confie Guillaume Driant, responsable ressources humaines chez Spie industrie

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 3 mai 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire