Quatre Beaux dimanches au kiosque à musique de Château-Gontier

06h00 - 28 avril 2019 - par R.G
Quatre Beaux dimanches au kiosque à musique de Château-Gontier
Gilles Servat se produira au kiosque à musique le dimanche 12 mai. - © Haut Anjou

C’est un rendez-vous de printemps toujours attendu. Et toujours aussi plébiscité par les Castrogontériens. Les Beaux dimanches du kiosque sont de retour les quatre week-ends de mai sur les Promenades de la Résistance.

Pour la 17e édition, la programmation portée par la Ville est toujours confiée à l’association La Verdine représentée par Guy Demaysoncel et sa femme Janyle. L’artiste, bien connu localement, a l’embarras du choix pour sélectionner les spectacles qui attireront près de 350 personnes le temps d’un après-midi, tous à partir de 15 h, au kiosque à musique.

Des airs bretons au programme

• Dimanche 5 mai. La saison 2019  sur le thème d’Entrez dans la danse débutera par la représentation de Nathalie Solence « dans un esprit cabaret parisien », annonce le programmateur. L’auteur compositeur sera accompagnée de Claude Gaisné à la guitare. En deuxième partie, l’artiste cédera sa place à Gérard Quittot. Son style rock-folk « fera pétiller les spectateurs », prédit Guy Demaysoncel.

• Dimanche 12 mai. C’est un visage breton bien connu. Preuve de sa notoriété « on nous demande comment se procurer des billets alors que les concerts sont gratuits », en rigole Janyle Demaysoncel. Pour ce deuxième rendez-vous, Château-Gontier aura des allures bretonnes avec Gilles Servat. Accompagné de Philippe Turbin, au piano et clavier, et Patrick Audoin à la guitare, nul doute que l’auteur de La Blanche Hermine attirera la foule.

• Dimanche 19 mai. C’est l’après-midi qui fait la part belle aux talents locaux. Les harmonies du Pays et du Conservatoire de Château-Gontier se réunissent « pour offrir un programme très éclectique ». La vingtaine d’élèves précédera l’accordéoniste Lionel Nayet pour une ambiance musette. Le Loignéen fera danser le public sur le parquet qui sera installé pour l’occasion.

• Dimanche 26 mai. Jean-Luc Roudaut aura la lourde charge de clôturer l’édition 2019. L’artiste breton, lui aussi, séduit par ses chansons autant drôles que poétiques, les adultes comme les enfants. « Un répertoire conséquent (une quarantaine d’albums) », selon les mots de Guy Demaysoncel que l’interprète présentera lors du dernier dimanche festif. Il sera pour cette mission entouré de ses fidèles musiciens pour laisser une belle note à l’édition 2019.

Tous les concerts, gratuits, se tiennent à partir de 15 h au kiosque à musique sur les Promenades de la Résistance. En cas d’intempéries, les concerts se dérouleront à la salle des fêtes. La capacité d’accueil sera alors limitée.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire