Plus de 500 participants au 6e trail urbain de Château-Gontier

11h25 - 22 avril 2019 - par S.P
Plus de 500 participants au 6e trail urbain de Château-Gontier
Le départ du 5km. - © P.S.

La 6e édition du trail urbain de Château-Gontier, organisée par le club de triathlon, a eu lieu ce lundi 22 avril. Un jeune sabolien de 18 ans, Clément Landeau l'a remporté dans l'épreuve du 10km.

Dans le 5km, 120 concurrents se sont élancés à 9h45 rue Lecercler. Puis un quart d'heure plus tard, il y avait 305 personnes dans le 10km. Le parcours modifié, par rapport à l'année dernière, a réservé de belles suprises aux sportifs. Ceux-ci ont couru sur les quais, au jardin du Bout-du-Monde. Ils ont emprunté la montée Saint-Just, les marches de la rue Gilles Marais très éprouvantes...

Ils ont surplombé les remparts en passant par de petites venelles méconnues pour redescendre vers le jardin des Senteurs. Ils ont aussi traversé des lieux privés, comme le cinéma Le Palace... Il faisait chaud, et les participants ont bien apprécié le ravitaillement au Bistrot de la Place.

Après l'arrivée des grands sportifs, ce fut au tour des enfants de réaliser des distances de 1km, 2km, 3km, et de partir à la chasse aux œufs.

Cavalier seul

Dans le 10km, Clément Landeau de Sablé triathlon l'a emporté. Revenant tout juste des championnats de Franc,e la semaine dernière, à Noyon, le jeune sabolien de 18 ans, participait au trail urbain de Château-Gontier sans trop d'objectif. Dans le groupe de tête sur les premiers kilomètres, il a pris largement l'ascendant sur ses concurrents, dès le 8e kilomètre, en dépassant le meneur de la course.

Clément Landeau a creusé l'écart et a passé la ligne d'arrivée en 42'40. «Le parcours était super, avouera-t-il. C'était très roulant au début, puis avec les marches et les côtes, cela a cassé le rythme. Mais j'étais bien. Le travail sur course pendant l'hiver a payé.»

Chez les femmes, dans le 10km, Laura Marquis de Rennes running finit en tête avec un temps avoisinant les 52'. Ayant de la famille à Château-Gontier, elle est venue participer au trail urbain pour s'entraîner en vue des 14km de l'Urban trail de Rennes.

Dans le 5km, Nicolas Bouhours de Laval triathlon s'est distingué en occupant la première place avec un temps de 16'57 devant Clément Blin, 16'58 et Julien Lefeuvre 17'07 tous deux de l'Upac Château-Gontier. La première féminine est Magali Fournier du club Les Léopards guerchais qui réalise un temps de 20'30.

C'était le dernier trail urbain organisé par le triathlon, le club voulant passer à une formule enchaînant les diférents sports. En 2020, un Run and bike sera proposé à la place.

 

 

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire