Daon : la saison estivale est lancée sur les bords de la Mayenne

06h00 - 23 avril 2019 - par M.A
Daon : la saison estivale est lancée sur les bords de la Mayenne
Plus la saison estivale arrive, plus la base de loisirs retrouve son dynamisme. - © Audrey Mauny

L’été se prépare sur les bords de la rivière, à Daon. Les acteurs du tourisme, sur la base de loisirs, s’organisent pour améliorer encore un peu plus les services proposés à la clientèle, en chouchoutant tout particulièrement les familles.

Depuis le 4 avril, le camping des Rivières a rouvert ses portes. Un établissement pour lequel la communauté de communes du Pays de Château-Gontier poursuit les investissements de modernisation, « avec cette année, des travaux de rénovation de l’espace cuisine des chalets », indique Lucie Labatte, responsable du service tourisme.

Des activités nautiques

Juste à côté, la base de loisirs devrait de nouveau attirer les familles en nombre pendant les beaux jours. L’espace est composé de jeux pour les enfants mais aussi de services en lien direct avec la rivière.

Plusieurs acteurs interviennent en ce qui concerne les activités nautiques : la commune de Daon possède des bateaux à pédaliers, la société Mahier, Le duc des Chauvières un bateau électrique et Vallée loisirs des pédalos, des canoës, des paddles ainsi que des vélos pour profiter pleinement du chemin de halage.

A cela s’ajoute la location de bateaux à la journée via la société des Canalous, « qui ne propose plus d’accueil physique à Daon mais d’où les touristes peuvent partir ».

Une guinguette

Notamment après les fermetures successives de deux restaurants dans le village, il était important de proposer une restauration autour de cet écrin de verdure tant plébiscité, notamment par les familles. Propriétaire de la cabane qui abritait autrefois l’accueil des Canalous, le Pays de Château-Gontier termine de transformer ce local en guinguette.

Article complet dans notre édition du Haut Anjou du vendredi 19 avril 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire