Château-Gontier : des performances et des souvenirs inoubliables sur le marathon de Paris

18h00 - 18 avril 2019 - par M.A
Château-Gontier : des performances et des souvenirs inoubliables sur le marathon de Paris
Photo souvenir juste après avoir retiré les dossards. - © DR

Ils étaient trente inscrits depuis près d’un an. Vingt-sept licenciés de l’Upac ont pris le départ du marathon de Paris, dimanche 14 avril, avec à la clé la satisfaction générale d’avoir bouclé les 42,195 km, voire même pour la plupart d’avoir amélioré leur chrono.

2 heures 48 minutes et 24 secondes. C’est le temps qu’il aura fallu à Emmanuel Bourgoin pour boucler le marathon de Paris ce dimanche 14 avril. 407e au général et 18e V2, il a été le premier des 27 Upaciens à franchir la ligne d’arrivée.

Derrière lui, ses camarades n’ont pas démérité, bien au contraire. « La plupart ont battu leur record », annonce avec satisfaction Gérard Cormier, le coach qui les suit et les accompagne depuis plusieurs mois maintenant.

« Les larmes aux yeux »

Il évoque notamment les excellentes performances de Sophie Brémond qui, « en terminant en 3 h 19, a gagné plus de 20 minutes sur son premier marathon », ou encore Muriel Rannou « qui bat son record personnel de 10 mn, en finissant en 3 h 32 ».

Preuve incontestable que l’investissement de ces athlètes, leur motivation et leur écoute ont payé. « C’est un travail de longue haleine pendant lequel il a fallu être vigilant et anticiper les bobos », insiste le spécialiste du demi-fond qui avoue avoir eu « les larmes aux yeux lorsque tout un groupe a franchi la ligne d’arrivée main dans la main ».

Article complet et tous les résultats à retrouver dans notre édition du Haut Anjou du vendredi 19 avril 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire