« La position de la Ville de Craon est incompréhensible sur l’hippodrome »

17h00 - 12 avril 2019 - par C.T
« La position de la Ville de Craon est incompréhensible sur l’hippodrome »
Le projet d'agrandissement de l'hippodrome, aux enjeux énormes, cristallisent les tensions. - © Haut Anjou

Le conseiller départemental Vincent Saulnier a tenu à s’exprimer sur le dossier de l’agrandissement de l’hippodrome de La Touche, juste avant l’assemblée générale de ce vendredi 12 avril. La position de la Ville de Craon, selon lui, bloque son avancement.

Il s’agit d’un dossier « complexe » car il va de pair avec celui de la réhabilitation de la zone économique et d’une nouvelle configuration de la route départementale 25.

Vincent Saulnier salue l’action de la communauté de communes qui œuvre pour ce dossier : la réaffectation de provisions (1,107 M €) vers celui-ci et son investissement dans le contournement de la RD25 «un projet estimé à trois millions d’euros.» Il loue le travail entamé par l’intercommunalité avec les entreprises concernées par la refonte de la zone « qui avance bien, même s’il reste encore des discussions.»

Il souligne « la récente visite positive » de la Région avec son vice-président Paul Jeanneteau, le travail de Mayenne Ingenierie...

Vincent Saulnier pointe du doigt la position du maire de Craon

« Malheureusement un acteur ne démontre pas aujourd’hui sa volonté réelle d’accompagner la société des courses et son projet d’extension de l’hippodrome : le maire de la Ville de Craon.»

Pour Claude Gilet, maire de Craon : « Ce que dit Vincent Saulnier, c’est méconnaître le dossier.»

Article complet à retrouver dans notre édition du Haut Anjou du vendredi 12 avril 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire