Visitez-nous : huit dates pour aller à la rencontre des entreprises et artisans du Pays de Château-Gontier

10h00 - 09 avril 2019 - par M.A
Visitez-nous : huit dates pour aller à la rencontre des entreprises et artisans du Pays de Château-Gontier
Les agents et élu du service patrimoine ont de nouveau sollicité huit entreprises pour qu’elles ouvrent leurs portes dans le cadre de cette opération - © Audrey Mauny

Le succès rencontré en 2018 par l’opération Visitez-nous initiée par le service tourisme du Pays de Château-Gontier a poussé les organisateurs à préparer une deuxième édition. Huit entreprises, artisans et producteurs locaux du territoire ouvriront leurs portes du 25 avril au 22 juin.

Avec un taux de remplissage de 96 % et 180 visiteurs sur huit dates, la première édition de l’opération Visitez-nous a rencontré un franc succès l’an passé. « C’est une vraie satisfaction d’autant que nous avons beaucoup de retours positifs », précise Lucie Labatte, responsable du service patrimoine.

Le bilan de 2018 a également permis à l’équipe de proposer quelques ajustements notamment en ce qui concerne les dates. « L’an passé, la période allait d’avril à fin juillet. Or, étant donné que nous avons accueilli essentiellement des locaux, nous avons recentré la programmation sur avril, mai et juin. »

Réservations obligatoires

Les objectifs sont, quant à eux, toujours les mêmes : permettre aux habitants de découvrir des entreprises, des artisans et producteurs locaux. à l’image de Stéphane Mignot, co-dirigeant de l’imprimerie Faguier, pour les entreprises, il s’agit là également d’une belle opportunité « de présenter la diversité des métiers qui composent leur structure, de valoriser les savoir-faire et ce qu’on est capable de produire sur le territoire », et cela dans tous les domaines, qu’ils soient industriels, artisanaux ou agricoles.

Attention en revanche, les réservations sont à chaque fois obligatoires, auprès de l’office de tourisme au 02 43 70 42 74.

Programme complet dans notre édition du Haut Anjou du vendredi 5 avril 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire