Alexis Horellou et Delphine Le Lay publient une nouvelle BD dans le Pays de Craon

16h00 - 30 mars 2019 - par S.P
Alexis Horellou et Delphine Le Lay publient une nouvelle BD dans le Pays de Craon
Les auteurs, Alexis Horellou et Delphine Le Lay sont installés à Niafles. - © P.S.

Nourris par leur engagement écologique, les Niaflais, Delphine Le Lay et Alexis Horellou, deux auteurs de bande dessinée, sortent Lucien et les mystérieux phénomènes chez Casterman.

De Plogoff (éd. Delcourt, 2013) et Ralentir (éd. Lombard, 2017), à Lucien et les mystérieux  phénomènes (Casterman, 2019), Delphine Le Lay et Alexis Horellou poursuivent l’expérience fictionnelle, non dénuée de liens avec le réel.

Dans ce dernier album, qui sort début avril, est présente l’empreinte d’Harry Price, célèbre “chasseur de fantômes” des années 30 en Angleterre.

Un BD éveil de conscience

Le héros, le jeune Lucien, est fan d’Harry Price. Lui et sa sœur, Violette, emménagent à la campagne, sur la côté bretonne. Et il se trouve que les enfants du village leur parlent de l’existence du fantôme d’un vieil homme, propriétaire d’une grande bâtisse aux allures de manoir. Il hanterait les lieux depuis dix-huit ans.

« Lucien se glisse derrière la grande grille et passe la porte... », introduit Alexis Horellou, l’illustrateur. « En réalité, Lucien rencontre Honoré, un vieil homme, qui s’est retiré du monde, confie Delphine Le Lay, la scénariste. Celui-ci l’autorise à se servir de la maison comme terrain de jeux, à condition de ne pas parler de sa présence ». Delphine et Alexis dressent ici le portrait d’un homme singulier... La BD parle d'écologie et de vivre autrement pour préserver la planète.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 29 mars 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire