Une conférence sur les nouveaux donneurs d'organes à Château-Gontier

06h00 - 21 mars 2019 - par S.P
Une conférence sur les nouveaux donneurs d'organes à Château-Gontier
Anne Hélary et le docteur Jean-Marc Boyer de l'équipe de coordination hospitalière pour le prélèvement de dons d'organes et de tissus du CH Laval. - © P.S.

France Adot 53, l’association pour le don d’organes et de tissus humains en Mayenne, tiendra son assemblée générale, vendredi 22 mars à Château-Gontier. A cette occasion, une conférence portera sur le protocole Maastricht lll.

Dirigée par le Dr Jean-Marc Boyer, réanimateur au CH de Laval, l’équipe de coordination  hospitalière  pour le prélèvement de dons d’organes et de tissus, animera cette conférence sur le thème “De nouveaux donneurs grâce au protocole Maastricht lll”. Dans une interview le Dr Boyer explique en quoi cela consiste.

Que signifie le protocole Maastricht lll ?
A la suite d’une conférence à Maastricht sur la classification des arrêts cardiaques, la catégorie III de Maastricht correspond aux personnes pour lesquelles une décision de limitation ou d’arrêt programmé des thérapeutiques est prise. Et ce, en raison du pronostic des pathologies ayant amené la prise en charge en réanimation. Cet arrêt des thérapeutiques conduit au décès.

Certains   parlent  d’une “technicisation”  de la mort  ?
Il ne faut pas le voir sous cet aspect réducteur. L’arrêt des thérapeutiques actives intervient parce qu’il n’y a plus d’espoir et surtout parce qu’il respecte le choix exprimé de son vivant par le patient, ou par ses proches.

C’est seulement après le décès qu’intervient une part de technicité pour le maintien de la viabilité des organes prélevés. L’enjeu est alors d’offrir au receveur les meilleures chances de réussite de la greffe. C’est une vie qui, de toute façon, s’arrête là et une vie qui ailleurs redevient possible ou meilleure.

Interview complète à retrouver dans l'édition du journal Haut Anjou du vendredi 15 mars 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire